nouvelle calédonie
info locale

Rapport de la DASS: la lourde facture des accidents de la route en Nouvelle-Calédonie

sécurité routière
Coût des accidents NC
Archives: un accident de la route en Nouvelle-Calédonie ©Gendarmerie Nationale
Depuis maintenant plus de cinq mois, la Direction des affaires sanitaires et sociales (DASS) a entre les mains un rapport sur le coût pour la société calédonienne des accidents de la route pour l'année 2011. Ce rapport n'a toujours pas été rendu public, mais nos journalistes ont pu se le procurer.
Cette étude (voir l'intégralité ci-dessous, 64 pages 4Mo) démontre que ces accidents ont un coût très lourd en terme de souffrances physiques et morales pour les victimes et leurs proches, mais qu'ils ont aussi de nombreuses autres conséquences négatives.
 
17 milliards de francs cfp, c'est le coût des accidents de la route évalué par la Direction des affaires sanitaires et sociales pour l’année 2011!
 

L'intégralité du rapport sur les accidents de la route en 2011

La synthèse en images de ce rapport par  Sylvain Duchampt

 

Ce rapport ne se limite pas à chiffrer le coût des accidents de la route en Nouvelle-Calédonie mais préconise aussi bien sûr plusieurs recommandations.
 
43 personnes sont mortes sur les routes calédoniennes depuis le 1er janvier 2014. Pas un seul week-end ou presque sans qu'une famille ne soit plongée dans le deuil à cause d'une sortie de route, d'un choc frontal ou d'une chute dans un ravin...Alors que faire pour tenter de freiner l'hécatombe?
 
Le renforcement des contrôles est présenté dans ce rapport comme l'un des axes prioritaires: contrôles de l'alcoolémie au volant, du port de la ceinture, des permis de conduire, de la vitesse...
Il faudrait aussi multiplier les campagnes de sensibilisation, mais sans pour autant négliger la répression. 68% des personnes tuées sur la route sont des victimes non responsables de l'accident!
 
Mardi soir, un important dispositif de contrôles routiers a été mis en place aux abords de l'aéroport de Tontouta. 2,3g d'alcool par litre de sang, c'est le taux record enregistré sur un conducteur venu accompagner un étudiant en partance pour la Métropole.
 

Le reportage de Sheima Riahi et de Gaël Detcheverry



  

Publicité