publicité

Budget supplémentaire de la Nouvelle-Calédonie: "il faudra se serrer la ceinture!"

Les élus du Congrès de Nouvelle-Calédonie ont voté jeudi le budget supplémentaire après avoir étudié, débattu, et parfois modifié les chapitres budgétaires pendant plus de dix heures. Un climat de rigueur qui se fera aussi fortement sentir lors de l'examen du budget 2015 en décembre prochain.

© NC 1ère
© NC 1ère
  • Par Catherine Léhé (avec A.P)
  • Publié le , mis à jour le
7 milliards de francs cfp seront donc reportés au budget global de la Nouvelle-Calédonie , deux fois moins qu'en 2013!
5 milliards seront consacrés aux dépenses obligatoires, dont 3 au régime des comptes sociaux. 
 
Ce budget supplémentaire a été adopté jeudi à l’unanimité, mais son examen a viré au casse tête. Les élus y ont passé la journée, tiraillés entre l'obligation de devoir procéder à des coupes budgétaires ou de reporter des dépenses. 
 
De longues discussions ont donc été engagées à de multiples reprises. Concernant notamment les deux milliards de francs cfp supplémentaires à trouver pour terminer les travaux du futur centre hospitalier de Koné ou encore sur les 750 millions échelonnés sur trois ans qui doivent financer le déficit annoncé de la ligne aérienne Nouméa-Melbourne. Mais aussi sur la nécessité ou non  d'accorder une rallonge au budget sur l’établissement de régulation de production agricole. 
 
Des choix difficiles pour un budget emprunt de rigueur, obligeant la nouvelle équipe gouvernementale à se confronter à la réalité de l’état des caisses héritées qui sont vides ou presque. Avec des ratios au plus bas, la trésorerie de la collectivité a fondu comme neige au soleil. Elle est passée de 15 milliards de francs cfp mi 2012 à 5 milliards en juin 2014. "Une trésorerie gérée,"au jour le jour et qui frôle la cessation de paiement" a déclaré Thierry Cornaille,le membre du gouvernement chargé du budget. 
 
Les élus semblent fonder beaucoup d’espoir sur les mesures fiscales décidées lors de la Conférence économique fiscale et sociale et qui devraient rapporter dix milliards de francs cfp.  Mais cela ne suffira pas... Cynthia Ligeard, la président du Gouvernement de Nouvelle-Calédonie, a d’ailleurs annoncé la couleur: "Il faudra, se serrer la ceinture un an, deux ans je n’espère pas trois." Ce qui donne le ton de sa déclaration de politique générale prononcé ce vendredi matin..

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.
Cela ne vous prendra que quelques minutes.

Je participe à l'enquête