nouvelle calédonie
info locale

Mission Christnacht-Merle: opération déminage lancée!

politique
cdp christnacht
Alain Christnacht ©NC 1ère
Alain Christnacht et Jean-François Merle ont débuté leurs entretiens lundi. Lors d’une conférence de presse, les deux émissaires de Manuel Valls ont tenu à rappeler l’objectif de leur mission et ont répondu aux accusations de "trahison" portées par Pierre Frogier.
Selon Alain Christnacht et Jean-François Merle leur mission se limite, dans un premier temps en tout cas, à entendre les uns et les autres pour tenter d’établir les modalités du dialogue sur l’avenir institutionnel lors du prochain Comité des Signataires dans deux semaines.

Les précisions de Jean-François Merle ( interrogé par Angélique Souche)

mission irv merle


Les deux missionnaires ont également répondu aux accusations de Pierre Frogier, les jugeant infondées, tout comme la suspicion de prise de position partisane. 
"Inadmissible", c'est en effet ainsi que Pierre Frogier a qualifié la venue de la mission Christnacht – Merle.
Le président du Rassemblement-UMP a redit et justifié lundi son intention de ne pas rencontrer les deux émissaires de Matignon. 
 
Des attaques presque personnelles auxquelles Jean-François Merle et Alain Christnacht s’étaient visiblement préparés. Les deux "missionnaires" ont dit regretter " sincèrement" la position de Pierre Frogier, tout en dénonçant ce qu’ils considèrent comme des incohérences.

Alain Christnacht (interrogé par Angélique Souche)

mission itv christnacht


Autre contradiction de Pierre Frogier pointée par le conseiller d'Etat : la nécessité d'attendre 2017 pour s'assurer le soutien de l'éventuelle nouvelle majorité qui sortirait de l'élection présidentielle. Alain Christnacht a rappelé des propos tenus par Pierre Frogier  dans la presse, lors de la campagne électorale des Provinciales en avril dernier, indiquant exactement le contraire...

 
 
Publicité