Des Calédoniens manifestent pour rappeler leur attachement à la France

politique
Des Calédoniens attachés à la France ont manifesté à Nouméa
Manifestants de la marche "Restons Français" lundi 17 novembre 2014 ©Christophe Grousset / NC1ère
Selon les premières estimations, environ 5.000 personnes ont manifesté à Nouméa pour rappeler leur attachement à la France au président François Hollande, actuellement en visite en Nouvelle-Calédonie. 
Alors que le président François Hollande était en train de déjeuner avec des jeunes au domaine de Gouaro-Deva à Bourail, dans le Nord du pays, le rendez-vous avait été donné à 11h30 à Port Moselle lundi matin. Selon les premières estimations des services d’ordre (non confirmées encore), le nombre de participants à la manifestation "Restons Français" oscillait entre 5.000 et 6.000.
 
Comme souvent, du côté des organisateurs, on voyait bien plus large. D’après l’UCF (Union pour la Calédonie dans la France) et le FPU (Front pour l'Unité), co-organisateurs de cette marche qui se voulait « pacifique » et « sans paroles », 20.000 personnes auraient manifesté lundi midi.  
 
Le but de cette marche : envoyer au Président François Hollande, actuellement en déplacement officiel en Nouvelle-Calédonie, la détermination des « loyalistes » calédoniens à demeurer Français. 

Parallèlement, une autre manifestation, annoncée par le Collectif Indépendantiste et Progressiste, se déroule lundi après-midi. Quelques dizaines de personnes se sont réunies place des Cocotiers et doivent marcher à 16h vers le Haut-Commissariait pour y remettre leur cahier de revendications. Dans une communiqué, le Collectif avait déploré la démission de l’Etat dans le processus de décolonisation.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live