publicité

Trafic aérien : syndicat mécontent, nouvelle grève envisageable

La grève de trois jours des contrôleurs aériens s'est terminée lundi en Nouvelle-Calédonie. L’UT CFE-CGC, à l'origine du mouvement social, annonce que celui-ci pourrait reprendre bientôt.  

Aérodrome de Magenta © NC1ère
© NC1ère Aérodrome de Magenta
  • Catherine Léhé (avec Elif Kayi)
  • Publié le , mis à jour le
Après trois jours de grève, les contrôleurs aériens ont repris le travail lundi matin. 
 
Le mouvement social, initié par l’UT CFE-CGC, a été, selon le syndicat, suivi par la totalité des aiguilleurs du ciel territoriaux à Magenta et très suivi à Tontouta. Entre vendredi et dimanche, la compagnie aérienne Air Calédonie avait annulé une quarantaine de vols. 

Cette nouvelle grève des contrôleurs aériens faisait suite à un récent mouvement de deux jours, qui avait débuté le 20 novembre dernier. 
 
Une des revendications principales affichées par l’UT CFE-CGC concerne le manque d'effectif chez les aiguilleurs du ciel. Le syndicat n’ayant apparemment obtenu encore aucune avancée quant aux effectifs supplémentaires réclamés, la grève pourrait reprendre rapidement. 
 
« Le mouvement risque de se répéter, car rien n’a changé », explique Mathieu Cassagne, représentant syndical de la CFE CGC. « Dans les propositions qui ont été faites, aucune ne nous assure que nous ayons un effectif plus nombreux et surtout suffisant ». 

ITW Cassagne 091214

 

 

Sur le même thème

Les tweets de NC 1ère

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.
Cela ne vous prendra que quelques minutes.

Je participe à l'enquête