nouvelle calédonie
info locale

Vale NC : la production de nickel en-dessous des objectifs pour 2014

nickel
Usine de Vale NC
Usine de Vale NC ©NC1ère
D'après le nouveau président de Vale NC, Antonin Beurrier, l'usine de Goro devrait produire en 2014 environ deux fois moins de nickel que les objectifs initialement annoncés. 
Antonin Beurrier, président de Vale NC depuis début novembre, a annoncé les perspectives de production de nickel, attendues par le groupe brésilien pour 2014 en Nouvelle-Calédonie. 
 
"Nous allons produire 20.000 tonnes en 2014 avec une répartition à peu près à parts égales entre le produit intermédiaire et le produit final, l'oxyde de nickel", a déclaré Antonin Beurrier mardi à l'AFP.
 

Un chiffre inférieur aux objectifs précédents

Le chiffre est bien en deçà des objectifs initiaux annoncés. Suite à des incidents survenus à l’usine, ceux-ci ont du en effet être revus à la baisse. 
 
"C'est un chiffre inférieur aux 35 à 40.000 tonnes initialement prévues", a poursuivi Antonin Beurier. "Mais il montre que le procédé et la technologie fonctionnent".
 

Le coût de l’usine a explosé

Le nouveau président de Vale NC a réaffirmé l'intérêt de Vale pour le gisement de Prony-Pernod. Le permis d’exploration obtenu par Vale auprès des autorités locales avait été suspendu au mois d’août dernier, en raison "d'illégalités manifestes".
 
Au final, le coût de l'usine de Vale NC, qui emploie environ 1.400 personnes, a explosé pour atteindre plus de 7 milliards de dollars USD.
 
"Ce projet continue à coûter de l'argent mais le succès est à portée de main", a déclaré Antonin Beurrier.
 

Incidents et tensions à Goro

L’usine de Vale-NC, qui exploite la mine de Goro, dans le sud du territoire calédonien, a connu une longue série d'incidents techniques. Des conflits parfois violents, l’ont aussi opposée aux populations locales et à des associations écologiques.
 
Dernier incident en date : la désormais infameuse « fuite ». Le 7 mai dernier, une erreur humaine avait entraîné une fuite de 100.000 litres d’acide, alors que l’unité concernée se situe dans une zone présentant une riche biodiversité marine et terrestre. L’incident avait créé un vif émoi au sein de la population en entraîné plusieurs semaines de tensions aux abords de l’usine.  
 
« Une nouvelle direction générale a été mise en place », a expliqué le nouveau PDG de Vale NC, soulignant que  "l'opération et la maintenance avaient été réorganisées" et "un département inspection avait été créé".
Publicité