nouvelle calédonie
info locale

L’Union Jack britannique congédié du drapeau fidjien

océan pacifique
drapeau fidji
L'actuel drapeau fidjien
L’ « Union Jack », drapeau britannique figurant jusqu’ici en médaillon dans le drapeau des îles Fidji, devrait d’ici quelques semaines en être retiré, a annoncé mardi le Premier ministre de cet archipel, Franck Bainimarama.
Franck Bainimarama, mardi, dans un discours, a annoncé qu’un concours ouvert à tous les citoyens serait rapidement organisé, afin de choisir un nouveau drapeau national censé mieux symboliser les îles Fidji, sans référence à son ancienne puissance coloniale.

Dans son discours, prononcé dans la banlieue de la capitale Suva, le chef de l’exécutif a expliqué ce choix par le fait que Fidji, après près de 45 années d’indépendance du Royaume-Uni, se devait de choisir un drapeau tourné non pas vers son passé colonial, mais vers son avenir pour donner l’image d’un État « moderne et véritablement indépendant ».

Depuis l’indépendance de Fidji, en octobre 1970, le drapeau fait figurer l’Union Jack britannique, entre autres symboles, dans le coin supérieur gauche, le tout sur un fond bleu ciel. D’autres symboles, tels que la Croix de Saint Georges et un lion, là aussi des références directes à l’empire britannique, devraient eux aussi disparaître du drapeau qui, dans sa forme actuelle, contient par ailleurs les images de cannes à sucre, de bananes, de palmiers et une colombe de la paix.

« Il nous faut remplacer les symboles de notre drapeau actuel, qui sont dépassés et inadaptés (…) L’Union Jack appartient aux Britanniques, pas à nous. Qu’est-ce que ces symboles ont encore à voir avec le Fidji moderne d’aujourd’hui ? Ce sont les symboles du colonisateur - la Grande-Bretagne -, un pays avec lequel nous sommes et continuerons d’être amis. Mais ce ne sont pas des symboles pertinents pour le Fidjien du 21ème siècle. Ils doivent donc disparaître. Ce sont des symboles qui honorent notre passé, mais pas notre avenir », a lancé M. Bainimarama.

Le concours national qui devrait être lancé dans les prochains jours devrait déboucher, au bout de deux mois, sur le choix d’un nouveau drapeau, avec pour objectif de le faire adopter par un « groupe national de citoyens » avant de la hisser à l’occasion du 45ème anniversaire de l’indépendance, le 10 octobre 2015.

D'après Flash d'Oceanie PAD
Publicité