Contrôleurs aériens: signature d'un protocole d'accord

social
tour de contrôle
©NC 1ère
Levée du préavis de grève des contrôleurs aériens de l'UT CFE-CGC ce mercredi après-midi. Un protocole d'accord a été signé. L'Etat s'est notamment engagé à mettre à disposition plus de personnel et le statut des contrôleurs aériens de Nouvelle-Calédonie devrait être unifié d'ici 2018.
Selon Christophe Coulson président de l’UT CFE-CGC c'est à un compromis satisfaisant pour tout le monde que les signataires du protocole d’accord sont parvenus.

coulson itv

 

L’accord prévoit tout d’abord en réponse aux problèmes de sécurité soulevés la mise en place d’ici le 31 mai prochain d’un tour de service opérationnel qui respecte le droit du travail. En clair, les contrôleurs aériens devront respecter les amplitudes journalières, et les temps de pause. En conséquence, il faudra adapter le trafic aérien à ces impératifs et au nombre de contrôleurs en service.
 
Autre point primordial: l’Etat s’est fortement engagé en mettant à disposition des personnels supplémentaires.

Les précisions de Vincent   Bouvier,haut-commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie.

bouvier


 
 
A noter que ces contrôleurs devront, avant d’être opérationnels, suivre une formation d’un an à Magenta. Trois contrôleurs aériens du cadre état qui resteront en place tant que le troisième point du protocole d’accord ne sera pas réalisé.
Il s’agit cette fois de mettre en place le contrôle unifié d’approche de Magenta et de Tontouta et surtout, de proposer un cadre unique pour les contrôleurs. Jusqu’à présent, ils sont soit territoriaux, soit du cadre état, et les différences de traitement sont sensibles.
Il s’agit donc d’unifier ces statuts d’ici le premier trimestre 2018.
 

Pour Cynthia Ligeard, la présidente du gouvernement, ce point pose une méthode au-delà du cas des contrôleurs aériens.

ligeard itv


Un groupe de travail sera mis en place sur ce sujet dès le mois de mars. A terme de la signature de ce protocole d’accord,l’UT CFE-CGC a donc levé son préavis de grève.
Tout le monde souffle, il n’y aura pas de grève de l’aérien pour perturber la rentrée scolaire.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live