Réglementation des armes à feu: "un décret nécessaire à défaut d’être miraculeux!"

réglementation
armes de chasse
Les services de l’Etat ont rencontré ce mardi les acteurs concernés par le récent décret sur les armes. Un rendez-vous avec la fédération de la chasse et les tireurs sportifs de Nouvelle-Calédonie qui a permis de réexpliquer un texte parfois mal compris.
Ce décret, qui entrera en vigueur le 2 avril prochain, permet d’harmoniser la classification des catégories d’armes avec celle de la Métropole. Cette nouvelle réglementation limite à huit les armes en possession des tireurs sportifs, à quatre celles des armes de chasse pour les mineurs, ainsi qu’à 1000 le nombre de munitions par tireur.

Selon Pascal Gauci, il s’agit de répondre à un constat partagé : il y a trop d’armes en Nouvelle-Calédonie. Pour limiter le nombre d'armes détenues par les chasseurs majeurs, une loi devra être votée. 

Les explications du secrétaire général du Haut-commissariat de la République (interrogé par Angélique Souche)

gauci itv


 

Le président de la fédération de la faune et de la chasse, Laurent Guilbert, s’est dit rassuré à l’issue de cet entretien, en tout cas à court terme. La fédération qui est toujours opposée aux quotas d’armes pour les chasseurs majeurs.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live