Crise politique : Convergence pays manifeste

politique
Stéphane Henocque
©NC1ère
Une manifestation lancée par Stéphane Hénocque de Convergence Pays a eu lieu aujourd’hui devant le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie. Elle a réuni plus d'une centaine de personnes à Nouméa. Des militants, des étudiants sans étiquette et d'autres manifestants avaient répondu à l'appel.
 La mobilisation n’a pas été suivie à Koné mais à Nouméa, plus d’une centaine de personnes se sont rassemblées à midi devant le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie. Une manifestation lancée par Stéphane Henocque de Convergence Pays pour dire stop aux conflits politiciens qui paralysent le pays.
 
Et pour sortir le pays de la crise, convergence Pays exige la suspension des indemnités des élus du Gouvernement tant que celui-ci n'aura pas retrouvé un fonctionnement normal. Selon son président, 11 millions d'économie mensuelle, pourront être utilisés pour payer les prestataires du Gouvernement qui attendent depuis des mois. Le parti demande également la réduction de moitié du nombre collaborateurs. Économie estimée : 500 millions par an. Et enfin il réclame une nouvelle démission du Gouvernement, et la désignation de nouveaux représentants des partis du Congrès.
 
Stéphane Henocque prévoit d’autres actions « plus musclées » dans les jours à venir.