publicité

Le Cyclone "Pam" à 160km à l'Est de Maré en début d'après-midi ce samedi

"Pam" est actuellement à l'ouest de l'Île d'Erromango et se dirige vers Tanna. L'information n'est pas confirmée, mais l'UNOCHA (branche humanitaire de l'ONU) évoque la possibilité d'une quarantaine de morts dans le nord-est du Vanuatu. 

© Météo France
© Météo France
  • Par Angela Palmieri
  • Publié le , mis à jour le
Après une nuit sous les rafales et les fortes précipitations de "Pam", les communications avec le Vanuatu sont très difficiles voire presque impossible. L'UNOCHA (la branche humanitaire de l'ONU) a déclaré à l'agence de presse Reuters que ce très puissant cyclone a peut-être causé la mort d'une quarantaine de personnes dans la province de Penama dans le nord-est du Vanuatu. Une information qui n'est absolument pas confirmée à l'heure où nous publions.

Aux Salomon, Kiribati et Tuvalu où "Pam" a fait un violent passage avant de poursuivre sa route vers le Vanuatu, les autorités commencent à évaluer les dégâts et ils sont majeurs, aux Tuvalu l'état d'urgence a d'ailleurs été décrété.

Le puissant cyclone "Pam" de catégorie 5 dont les rafales peuvent atteindre 350km/h près du centre, va commencer à incurver sa trajectoire vers le sud sud-est puis le sud-est en accélérant progressivement. "Pam" passera ensuite au plus près de la Nouvelle-Calédonie à environ 160km à l'Est de Maré en début d'après-midi ce samedi.

Lifou, Tiga et Maré, où les rafales pourront atteindre 120km/h sont bien sûr maintenues en alerte 2. Ouvéa, l'extrême sud de la Grande Terre (Yaté) et  l'Île des Pins restent placés en alerte 1 avec des vents estimés à 90km/h.

"Pam" génère une très forte houle de secteur Est de 5 à 7m, le risque de submersion côtière est réel et représente un important danger pour les populations des Loyauté, de l'Île des Pins et de l'extrême sud de la Grande Terre.

La pré-alerte cyclonique est maintenue sur le reste de la Nouvelle-Calédonie. 










.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play