La permaculture fait son chemin en Nouvelle-Calédonie

agriculture
Stage de permaculture à Nouméa
©NC1ère
Surfant sur son succès de par le monde, la permaculture commence à jouir de nombreux adeptes aussi en Nouvelle-Calédonie. Le weekend dernier, un stage regroupant quarante personnes était ainsi organisé à Nouméa, dans le quartier de Rivière-Salée. 
La permaculture a de plus en plus d’aficionados de par le monde. Et sur le Caillou aussi, elle commence à rencontrer un certain succès. Plus qu’une méthode agricole, cette dernière représente une véritable philosophie de vie, comme a pu le découvrir une quarante de personnes, lors d'un stage organisé à Rivière-Salée le weekend dernier. 
 
Le Canadien Bernard Alonso, facilitateur en permaculture et intervenant sur le stage, pratique cette méthode depuis 25 ans. Il enseigne ce mode de vie dans sa région d’origine, le Québec, mais aussi dans le monde entier. 
 
« L’idée est d’inspirer les gens de la Nouvelle-Calédonie à transformer leur arrière-cour en jardin comestible », explique Bernard Alonso. 

Les stagiaires calédoniens ont pu réaliser ensemble un jardin comestible urbain éducatif. 

« Le terme est nouveau mais en fait, rien n'est nouveau », commente Remy Gazeu, l'organisateur du stage et le président de l'association Male Va. « On réapprend seulement à reprendre conscience des élements qui nous entourent ». 
 
Retrouvez le reportage en images de Caroline Antic-Martin et Philippe Kuntzmann pour NC1ère : 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live