Inculpation dans l'affaire de l'homme retrouvé mort au mémorial américain

faits divers
police nationale écusson
L'homme retrouvé mort dimanche dernier au mémorial américain à Nouméa, en Nouvelle-Calédonie, a été tué à coups de pierre. L'enquête a permis d'identifier l'auteur des faits.
L'homme, qui avait été retrouvé mort dimanche matin sur le site du mémorial américain à Nouméa, a été tué à coups de pierre. C'est ce qui ressort de l'enquête de la police judiciaire.

Un homme a été interpellé et placé en garde à vue. "L'enquête a permis de clairement identifier l'auteur des faits, qui a été placé en garde à vue et déferré hier en fin de journée au Parquet", a commenté Claire Lanet, Procueure de la République.

Une triste affaire, sur fond d'alcoolisation importante. Dans la nuit de samedi à dimanche, au moment des faits, tous les protagonistes avaient consommé du vin, mélangé à de la bière et de l'alcool à brûler.

Une dispute a  éclaté entre deux hommes. Le premier, la victime, aurait proféré des insultes à l'encontre du second. Ces paroles auraient fortement déplu au second, qui aurait alors quitté les lieux.

Après un temps d'absence, pendant lequel il aurait réfléchi à l'acte qu'il allait commettre, l'homme serait revenu sur les lieux, s'emparant alors d'une grosse pierre. Profitant du fait que la victime dormait, tout comme les autres personnes présentes autour, il aurait alors frappé la victime très violemment au visage, avant de quitter à nouveau les lieux.

Voulant s'assurer du décès de la victime, il serait revenu une seconde fois sur les lieux du drame. Constatant que la victime respirait encore, il lui aurait porté plusieurs autres coups de pierre au visage, jusqu'à son décès.

Déféré au Parquet, il a été mis en examen pour homicide volontaire, aggravé par la préméditation.