Pour Philippe Germain, "le temps des négociations est révolu"

politique
Conférence de presse de Philippe Germain, président du gouvernement, dimanche 23 août
Conférence de presse du président du gouvernement, Philippe Germain, dimanche 23 août 2015 ©NC1ère
Le président du gouvernement Philippe Germain a déclaré qu'il signerait le protocole d'accord pour mettre un terme au conflit avec les rouleurs. Pour lui, le temps des négociations est terminé.
Lors d'une conférence de presse qui s'est tenue dimanche matin, à 11h, le président du gouvernement Philippe Germain est revenu sur le drame qui a coûté la vie à un jeune homme de 25 ans dans la nuit de samedi à dimanche. Ce dernier est décédé après que sa voiture se soit encastrée dans un camion présent sur la chaussée, à Ko We Kara.

"Cette tragédie plonge tout le pays dans le deuil", a-t-il déclaré. "Les limites de l'acceptable ont été dépassées et les responsabilités devront être recherchées".

Le président a annoncé que pour mettre fin au conflit qui oppose mineurs et rouleurs aux institutions, il apposerait, avec son adjoint, sa signature sur le protocole d'accord qui avait été arrêté jeudi dernier.

"Le temps des négociations est maintenant révolu", a-t-il conclu. "Il doit céder sa place au retour à l'ordre, à l'apaisement et au respect du deuil des familles".

Ecoutez la déclaration de Philippe Germain (des images de José Solia pour NC1ère) :