nouvelle calédonie
info locale

Conflit des rouleurs: Daniel Goa accepte le rôle de médiateur

nickel
Goa médiateur
Daniel Goa, président de l'Union Calédonienne ©NC 1ère
Daniel Goa, le président de l'Union Calédonienne, a finalement accepté le rôle de médiateur dans le conflit des rouleurs qui secoue la Nouvelle-Calédonie depuis trois semaines. De son côté Calédonie Ensemble soutient la requête des rouleurs qui demandent la nomination "d'un expert indépendant".
Daniel Goa a accepté de jouer le rôle de médiateur dans le conflit des rouleurs. Ce mardi soir, le président de l'Union Calédonienne est allé à la rencontre des rouleurs rassemblés sur la Baie de la Moselle à Nouméa.
Après une période d'hésitation,  la " contre mobilisation" des militants indépendantistes organisée ce lundi en Province nord a finalement convaincu le président de l'Union Calédonienne de s'investir dans une mission d'apaisement pour tenter de dénouer un conflit qui s'éternise....
"J'ai des contacts réguliers avec les rouleurs, mais la difficulté qui s'annonce sera de rencontrer tous les responsables politiques" a notamment déclaré Daniel Goa. 
 

  Daniel Goa, président de l'Union Calédonienne (images Gaël Detcheverry NC 1ère )



De son côté, Calédonie Ensemble affirme dans un communiqué soutenir la requête des rouleurs qui demandent la nomination d'un "expert indépendant". 
Une requête qui selon Calédonie Ensemble  rejoint la résolution déposée par le parti sur le bureau du Congrès.
Calédonie Ensemble qui demande par ailleurs la levée des blocages en Province nord: "de la même manière que nous avons condamné le coup de force des rouleurs contre les institutions, nous déplorons aujourd'hui l'occupation des sites miniers, même si elle résulte de l’exaspération qui s’est développée du fait du jusqu’au-boutisme des mineurs engagés dans ce conflit. Nous demandons, en conséquence, la levée du blocage des centres miniers".

Dans ce contexte, à l'heure où nous publions, la journée de mardi devrait donc être placée sous le signe de l'apaisement afin de laisser la place au dialogue...Une journée qui ne devrait donc pas être perturbée par des barrages "bloquants"...

Tous les établissements scolaires de Nouvelle-Calédonie rouvrent leurs portes ce mardi matin...
Publicité