Conflit des rouleurs: première réunion sous la médiation de Daniel Goa

nickel
médiation goa
Rouleurs et mineurs quelques instants avec une réunion dans une salle de la mairie de Nouméa sous la médiation de Daniel Goa ©Malia Noukouan (NC 1ère)
Daniel Goa est à pied d’œuvre. Le président de l’Union Calédonienne a débuté ce mardi le processus de médiation pour tenter de trouver une issue au conflit des rouleurs qui agite la Nouvelle-Calédonie depuis trois semaines.
Une médiation sollicitée par le syndicat Contrakmine la semaine dernière pour tenter de sortir de ce conflit qui s'éternise...
Depuis 15 heures ce mardi, Daniel Goa s’entretient avec les mineurs et les rouleurs, dans une salle de la Mairie de Nouméa.
Il est question, selon les protagonistes de revenir sur les sept points de revendications, (un 8e point devrait être également au menu des discussions),en insistant bien sûr plus particulièrement sur celui qui concerne les exportations vers la Chine.
 
Daniel Goa souhaite rencontrer tous les responsables politiques calédoniens afin de n'exclure personne des discussions: "le point d’obstacle relève du niveau politique, c’est pourquoi il est nécessaire d’amener la discussion à ce niveau afin que tous puissent s’accorder sur une démarche" a expliqué le médiateur Daniel Goa...
 
Le président de l'Union Calédonienne s'est fixé comme objectif d'avoir rassemblé tout le monde sous la bannière de la médiation d'ici jeudi.
Ce mardi après-midi, le gouvernement assurait n’avoir reçu pour le moment aucune sollicitation de sa part.  
Pour les dirigeants de Contrakmine, c’est un peu "la médiation de la dernière chance"...
 
La marche que les rouleurs avaient envisagé d'organiser ce mercredi a été annulée...