nouvelle calédonie
info locale

L'actu calédonienne en bref de ce lundi 31 août 2015

l'actu en bref du mardi 18 aout 2015

Les rouleurs ont quitté la baie de la Moselle

Les camions des rouleurs ont quitté dimanche la baie de la Moselle. Si la signature d’un protocole d’accord a mis fin au conflit vendredi, les discussions autour des demandes formulées par les rouleurs et les mineurs se poursuivent. Elles seront examinées par les instances compétentes. Mais « il fallait sortir de cette crise », a indiqué d’une seule voix l’ensemble des parties. Une crise qui aura duré 26 jours, et qui a pu trouver une issue grâce à la médiation de Daniel Goa.
 

Les accès au site minier SMT de Cap Bocage libérés

C’est ce qu’ont fait savoir les militants et sympathisants de la mobilisation pour la doctrine nickel en province Nord. Ils suspendent toutes les actions de blocage sur les sites miniers du territoire. Des actions menées en réponse aux barrages des rouleurs.
 

Mineurs et rouleurs au menu du Comité directeur de l'Union Calédonienne

C’est à Koumac que s’est tenu samedi le comité directeur de l’Union Calédonienne, dans un contexte particulier, au lendemain d’un conflit qui a duré 25 jours. Le président de l’UC Daniel Goa a souligné l’importance de réadapter les politiques en fonction de la réalité des mineurs. Il a aussi expliqué aux militants son rôle de médiateur dans ce conflit, dont le but majeur était, selon lui, d’éviter de nouvelles confrontations entre les rouleurs et les acteurs de la stratégie nickel.
 

Pierre Frogier propose une gestion du nickel par province

Les mineurs indépendants doivent pouvoir exporter sans être sous le joug des politiques ! Une déclaration du sénateur Pierre Frogier, l'invité dimanche soir du journal télévisé. En attendant une politique globale, il propose que chaque province gère uniquement ses ressources propres. Enfin, pour le sénateur Pierre Frogier, " la doctrine nickel de la province Nord " n'est pas le choix du pays.  
 

Performant mais coûteux: c’est l’état de notre système de santé 

Les dépenses du système de santé représentent le double du budget propre de la Nouvelle-Calédonie. Chaque année, 100 milliards de francs sont en effet consacrés aux dépenses courantes de santé. Des dépenses trop importantes, alors que le régime maladie est déficitaire: dans les conditions actuelles, le RUAMM pourrait ne plus pouvoir « supporter l’ensemble des dépenses de santé du territoire ». Une réforme du système et de son financement s’impose, et c'est pourquoi le gouvernement a fait de la santé l'une de ses priorités. La seconde journée des Assises de la Santé à Nouville s'est axée sur cette réflexion. Une démarche participative autour de quatre thématiques : maîtrise des dépenses, mutualisation des données et des moyens, médecine traditionnelle, promotion et éducation face aux comportements à risques.
   

Une course pour promouvoir le don d’organe en Calédonie

La quatrième édition de la course du rein s’est déroulée dimanche sur la promenade Pierre Vernier. 250 participants avaient répondu présent. L’occasion aussi de promouvoir le don de rein avec l’association « un nouveau départ pour la vie ».
 

Record de participation dimanche au foyer indonésien de Robinson

4 600 visiteurs cette année contre 3000, l’an dernier: succès confirmé pour la douzaine d’associations de la communauté indonésienne qui ont fait  vivre leurs traditions tout au long de cette journée.
Publicité