Le manque d'eau, un mal chronique à l'île des Pins

environnement
Île des Pins
Île des Pins ©NC1ère
Chaque année, les ressources en eau s'amenuisent sur l'île des Pins. Si les techniciens sont à l'oeuvre pour tenter de surveiller le réseau, le manque d'eau a de lourdes conséquences sur l'hôtellerie.
A l'Île des Pins, le manque d'eau se fait déjà sentir. Pour les hôteliers, la situation peut avoir de lourdes conséquences. 
 
"Si il faut fermer, on va fermer", explique Pascal Vendégou, co-gérant du gîte Kuberka, dont la réserve d'eau est déjà bien entamée. "On essaie de faire avec, mais les bungalows sont sur la réserve locale, donc il n'y a pas assez d'eau". 
 
A une quinzaine de kilomètres de là, des techniciens auscultent le réseau. A peine un quart de la capacité du réservoir disponible, qui est sensé alimenter le Méridien, le village de Vao, jusqu'à Kuto. 
 
"L'eau qui passe par ici peut aller jusqu'à Kuto", explique Ronan Orcel, technicien d'exploitation chez Thésée Ingénierie. "C'est une des trois ressources qui est encore viable sur l'île des Pins". 
 
Les techniciens tentent d'isoler les fuites, mais cette précieuse ressource tend à se perdre dans les méandres des réseaux. 
 
Retrouvez le reportage en images de Bernard Lassauce et Philippe Kuntzmann pour NC1ère : 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live