L'actu calédonienne en bref de ce jeudi 24 septembre 2015

L'actu en bref

Nous sommes le 24 septembre et c’est la fête de la Citoyenneté

Cette année c’est la tribu de N’Dé à Païta qui sera l’hôte de l’évènement; sur scène, toutes les communautés et toutes les formes d’expression artistiques du pays se succéderont. Musique, danse, conte, ou encore cuisine… Une fête de la Citoyenneté 2015 placée sous le thème de citoyens en devenir et qui fait la part belle à la jeunesse. Ailleurs, sur la grande terre, une journée culturelle est prévue à Bourail, tandis que Koumac organise des échanges autour des pratiques culinaires traditionnelles; enfin Poindimié célèbre au centre du village la citoyenneté autour du thème du cocotier et du  pandanus.
 

Pont du 24 septembre, ouvert, fermé? Un point pratique...

La plupart des grandes surfaces seront fermées en ce 24 septembre, même si certaines ouvrirent leurs portes ce matin, comme les Simply Market de Nouméa et Tontouta, et les Super U Kaméré et Mageco. Du côté des banques, la Société Générale et la BCI font le pont de quatre jours. La BNP ouvrira ses guichets à Sainte-Marie, Koutio et Boulari, vendredi, et samedi matin. La BNC fermée le jeudi sera ouverte le vendredi de 7h30 à 17h. Les agences de l'OPT seront fermées le week-end. Pour les pharmacies: le jeudi fonctionnera comme un week-end avec deux pharmacies de garde, l'Océan pour Nouméa et Kaducee pour Dumbéa. Les officines reprendront leurs horaires habituels à partir de vendredi matin.

 

Session extraordinaire du Congrès sur les exportations de nickel: l'avis du tribunal administratif

Le tribunal administratif a rendu son avis sur la régularité de l’arrêté du gouvernement en date du 15 septembre dernier. Cet arrêté demande la convocation d’une session extraordinaire du Congrès sur la question des exportations de minerai de nickel. Selon la juridiction administrative, ajouter en séance du gouvernement un point nouveau à l’ordre du jour prévisionnel du Congrès entache ainsi d’irrégularité la délibération du gouvernement. Le président du Congrès ne peut invoquer une telle irrégularité pour refuser de convoquer la session extraordinaire demandée par le gouvernement. Il peut en revanche saisir en référé le tribunal concernant l’arrêté.  
 

L'UC dit "oui" aux exportations ponctuelles

L’Union calédonienne de son côté dit "oui" aux exportations ponctuelles vers la Chine accordées par le gouvernement. Après sa commission exécutive, l’UC a réaffirmé mercredi la position qu’elle avait défendue il y a trois semaines au GTPS. Le parti a par ailleurs mis les points sur les "i" : c’est au gouvernement de se prononcer sur le sujet et non au Congrès.

 

Même position sur des exportations ponctuelles pour l'USTKE

L’USTKE également rappelle  sa position, c'est-à-dire, pour une autorisation exceptionnelle, temporaire et limitée d’une exportation de minerai latéritique vers la Chine; l’USTKE affirme vouloir prendre en compte le problème social des petits rouleurs, qui "souffrent de cette situation d’opposition politicienne". Le syndicat veut aussi prendre en compte les conséquences sur l’emploi au niveau de certains petits mineurs. Enfin d’ajouter que rien ne peut objectivement s’opposer à une autorisation temporaire : la perte des volumes exportés ainsi que des chiffres d’affaires des exportateurs doivent trouver une compensation, et seule l’exportation temporaire et limitée peut être la solution.
 

Le collectif pour le soutien de la doctrine nickel veut un débat au Congrès

Le collectif pour le soutien de la doctrine nickel de la province Nord demande un débat sur la question du nickel au Congrès de la Nouvelle-Calédonie. Mercredi, la cellule de coordination a fait le point sur la grande marche du collectif prévue samedi à Nouméa. Une marche qui fixe trois objectifs : défendre la doctrine nickel de la province Nord, informer la population et expliquer l’importance pour la Nouvelle-Calédonie de valoriser elle-même ses ressources minières. Pour le collectif, la solution à cette question épineuse sur le nickel est de créer les conditions d’un débat démocratique au Congrès avec l’ensemble des formations politiques du boulevard Vauban.
 

Pas de négociations entre la DAC et les contrôleurs, programme de vols modifié pour Aircalin ce week-end

Il n’y a pas eu de négociation mercredi entre la direction de l’aviation civile et le syndicat national des contrôleurs du trafic aérien. Le SNCTA a décliné l’invitation à se retrouver une nouvelle fois autour de la table. Le mouvement de grève prévu ce week-end devrait donc avoir lieu. Un service minimum est mis en place. Pas d’annulations prévues mais Aircalin modifie son programme de vol à compter de vendredi, notamment pour Wallis, Melbourne et Auckland.
 

J-1 pour la Foire de Koumac

Les bénévoles de la Foire de Koumac ont le cœur à l’ouvrage. Depuis trois mois, la vingtaine de membres du Comité de Foire se prépare à l’évènement. Une organisation où se côtoient les jeunes et les anciens. La Foire de Koumac: le rendez-vous des broussards, où le public est attendu nombreux à partir de vendredi...
 

Le destin commun au coeur d'une conférence

La notion de destin commun était au centre d’une conférence débat hier soir au Congrès, à l’initiative de la revue juridique, politique et économique de Calédonie. Le public est venu nombreux  écouter les points de vue de spécialistes. Trois heures d’échanges où certains se disent prêts à construire le destin commun et d’autres restent perplexes devant les difficultés actuelles de vivre ensemble.