1975, Mélanésia 2000 : le destin commun en marche

culture
Disours d'ouverture de Mélanésia 2000 - Jean-Marie Tjibaou
©@kanaké
"Je me permets de faire le rêve qu'en l'an 2000, le profil culturel du calédonien comportera aussi bien des éléments européens que mélanésiens. Mais un préalable est nécessaire : la reconnaissance réciproque des deux cultures." Extrait du texte fondateur du festival Mélanésia 2000.
Mélanésia 2000, fête cette année ses 40 ans. Le festival s’est déroulé en septembre 1975 sur l’ancien site de "plage 1000" à Tina-sur-mer. 2000 kanak s’étaient regroupés sur le site pour montrer leur culture, à travers des danses, des chants et de l’artisanat.


La genèse

Jean-Marie Tjibaou et Philippe Misotte créent en mai 1974, le Comité de Développement, en charge de l'organisation de la manifestation. Début 1975, des minis-festivals sont organisés à travers tout le pays pour préparer celui de Tina-sur-mer. Découvrez la genèse de cette manifestation qui a marqué les débuts de Jean Marie Tjibaou.
Le reportage de Brigitte Whaap, Nicolas Fasquel et Maurice Ségu.


Le Festival

Mélanésia 2000 s’est déroulé le 3 au 7 septembre 1975 sur le site de Tina-sur-mer. Pendant ces 4 jours, 2000 kanak venus de tout le pays, ont montré leur savoir faire : danses, chants, jeux traditionnels, artisanat et théâtre. Kanéké est un jeu scénique avec 200 figurants racontant l’histoire de la Calédonie, jusqu'au début de la colonisation.

La polémique


La presse locale a fait largement l’écho du festival Mélanésia 2000. Les deux quotidiens de l’époque "les Nouvelles Calédoniennes" et "la France Australe" ont tout deux consacré leurs Une sur l’évènement qui a rassemblé jusqu’à 50 000 visiteurs sur les 4 jours de manifestations. Malgré l’engouement du public, le festival n’a pas fait l’adhésion de tous. De jeunes étudiants kanak de retour de métropole se sont positionnés contre le festival.

L'héritage


Mélanésia 2000 aura permis de faire connaître Jean Marie Tjibaou, avant qu’il ne soit l’homme politique indépendantiste qui a signé les accords de Matignon en 1988. Ce festival a permis aux kanak d’être fiers de leur culture. Mais 40 ans plus tard, que reste t-il de cette évènement ?
Éléments de réponse avec Brigitte Whaap, Nicolas Fasquel 

Mélanésia 2000 aura marqué l’histoire de la Calédonie !C'était la 1ère fois que les kanak montraient leur culture avec fierté. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live