Feux de brousse: la Nouvelle-Calédonie en risque extrême!

incendies
risque feux extrême
19 départs de feux ont été recensés lundi, avec notamment un gros incendie qui a commencé à 15 heures au barrage de Yahoué et qui grimpe le long des monts Koghis, du côté du Pic Malaoui…
C’est un incendie de grande ampleur qui a commencé lundi après-midi au barrage de Yahoué. Un feu ascendant, qui grimpe sur les Koghis du côté du Pic Malaoui. Un feu problématique aussi, car le site n’est malheureusement pas accessible aux moyens humains. Deux hélicoptères bombardiers d’eau ont été mobilisés sur place. L’activité nocturne ne leur étant pas autorisée, le feu a été laissé en évolution libre … La sécurité civile doit relancer l’activité des hélicoptères bombardiers d’eau dès les premières heures du jour, ce mardi. Il s’agit d’une forêt qui n’a pas brûlé depuis des années, avec une végétation extrêmement dense.

Du côté de Ouégoa, l’incendie qui avait débuté dimanche vers la tribu de Saint-Jean-Baptiste, et qui posait encore problème lundi matin, a été circonscrit. Lundi encore, la majorité des départs de feux a été concentrée sur la côte Est, avec 5 départs de feu sur Canala, 1 sur Houaïlou, 2 sur Kouaoua et 4 sur Thio. Enfin, un incendie a détruit 3 hectares sur Saint-Louis… La sécurité civile renouvelle instamment son appel au civisme, alors que la Calédonie est presque entièrement en risque extrême feux de forêts.

A noter qu’à Houaïlou, un hélicoptère bombardier d’eau aurait été mis en joue par un jeune armé d’un fusil. Ce dernier se trouvait  à bord d’un véhicule avec d'autres personnes. Selon la sécurité civile, les gendarmes se sont immédiatement rendus sur place