Brèves du Pacifique

vanuatu
Premier ministre vanuatais
Le Premier ministre du Vanuatu, Sato Kilman. ©ABC
Au Vanuatu, l'opposition appelle le Premier ministre à démissionner. Les Philippines veulent bien accueillir des réfugiés pour le compte de l'Australie, mais à condition que ce soit temporaire. Le centre de détention australien de Nauru a dû être évacué après la découverte d'une bombe non explosée.
Joe Natuman, le chef de file de l'opposition et ancien Premier ministre, accuse Sato Kilman de « s'accrocher sans complexe au pouvoir, au mépris de l'opinion publique et des normes et principes de la démocratie ». Sato Kilam a perdu la moitié de son gouvernement, condamnée pour corruption. Plusieurs jours après l'énoncé du jugement, 4 des 13 portefeuilles ministériels ne sont toujours pas attribués. Le président de l'archipel souhaite que l'équipe de Sato Kilman et l'opposition s'entendent pour former un gouvernement d'union nationale. Une option approuvée par l'opposition, mais rejetée par le Premier ministre, qui demande la tenue d'élections anticipées.
 
Les Philippines veulent bien accueillir des réfugiés pour le compte de l'Australie, mais à condition que ce soit temporaire. Précision du président philippin, Benigno Aquino, qui ajoute avoir déjà « des difficultés à répondre aux besoins de sa population ». Il dit, malgré tout, « étudier sérieusement » la proposition australienne. Selon le Daily Telegraph, Manille aurait demandé 150 millions de dollars au gouvernement australien en échange de l'accueil des réfugiés. Il y a un plus d'un an, Canberra a passé un accord avec un autre pays asiatique, le Cambodge. Mais seuls quatre réfugiés ont accepté de s'y rendre, pour le moment.
 
Le centre de détention australien de Nauru a dû être évacué, hier, après la découverte d'une bombe non explosée. L'île a été occupée par le Japon lors de la seconde guerre mondiale et plusieurs bombes non explosées ont été retrouvées au cours des 70 dernières années. Cette fois, c'est donc dans l'enceinte du centre de rétention que l'engin a été découvert par des ouvriers, qui sont en train de construire de nouveaux bâtiments pour les réfugiés. En 2014, déjà, un obus d'artillerie avait été trouvé dans le centre.
 
L'Onu appelle l'Australie à aider « Abyan », une jeune réfugiée somalienne tombée enceinte après avoir, dit-elle, été victime d'un viol à Nauru. Abyan est « traumatisée et très fragile psychologiquement », rapporte le Haut-commissaire des Nations unies pour les droits de l'homme, qui est en contact avec la jeune femme. Elle ne porte pas plainte contre son agresseur présumé par crainte de représailles dans cette petite île de 10 000 habitants où tout se sait, explique l'agence onusienne. 
 
Un monorail aux Mariannes du nord ? Un groupe d'investissement de Macau propose à l'archipel de construire une sorte de train aérien entre l'île de Saipan et son futur complexe touristique à Tinian. Alter City Group assure que le gouvernement n'aurait rien à débourser. Aucune fourchette de prix n'a été indiquée, la faisabilité du projet reste hypothétique. 
 
Le dictionnaire de la langue des Îles Cook est désormais consultable sur téléphone portable. Depuis cette semaine, on peut télécharger une application et accéder à 17 000 mots du maori des Îles Cook, mais aussi à des enregistrements pour savoir comment prononcer les mots. Cette application a été lancée en Nouvelle-Zélande avec pour but de préserver la langue des Cook.