nouvelle calédonie
info locale

Cap sur les bourses : comment financer une formation à l'international ?

formation
Brice et Claire, volontaire européens
Brice et Claire, deux jeunes Calédoniens qui ont effectué une mission dans le cadre du Service Volontaire Européen en Hongrie en avril 2015. ©Lizzie Carboni / NC1ère
Depuis lundi dernier, et jusqu'à vendredi, la Mission d’Insertion des Jeunes (MIJ) de la Province Sud de Nouvelle-Calédonie organise son opération "Cap sur les Bourses". Le but est d'informer les jeunes Calédoniens sur les possibilités de bourses à l'international.
A travers l'initiative "Cap sur les Bourses", la MIJ propose de découvrir les bourses d’études et de formation professionnelle dont peuvent profiter les jeunes Calédoniens, dans le cadre d'un projet à l'étranger. 
 
Des réunions d’information collectives se tiennent tous les matins de 8h à midi, au cours desquelles des volontaires viennent témoigner de leur expérience et répondre aux questions du public. Une exposition, des projections et même un quizz avec des lots à gagner sont aussi organisés tout au long de la semaine.
 
"Nous sommes en fin d'année et certains terminent leur formation, certains terminent leur épreuves de bac et peuvent commencer à réflechir sur la prochaine formation, qui peut avoir lieu hors territoire", commente Sophie Soejino, coordinatrice des projets de mobilité à la MIJ."
 
Donner toutes les informations nécessaires à l’obtention d’une bourse étrangère, c'est la mission de la MIJ dans le cadre de cette opération. 
 
"Ce sont des bourses d'étude de formation professionnelle, hors du territoire, telles que des bourses permettant de faire des études en métropole", poursuit Sophie Soejino.
 
Les possibilités sont nombreuses : bourses d'Etat du CROUS, pour faire des études au Québec, formation professionnelle de Nouvelle-Zélande et une bourse pour étudier l'art en Indonésie. 
 
Ecoutez les propos de Sophie Soejino au micro de Charlotte Mestre pour NC1ère La Radio : 

MIJ Bourses 091215

 

Notez que pour la bourse Québécoise, la date limite de dépôt des dossiers est ce jeudi 10 décembre. 
 
La MIJ informe aussi sur le service volontaire européen (SVE), une initiative qui permet aux jeunes âgés de 18 à 30 ans de postuler pour des missions de durée variable dans différents pays européens. Ce programme peut tout à fait s'articuler avec la poursuite d'études ou de formation professionnelle à l'étranger. 
 
"Pour le volontariat, nous avons un calendrier assez particulier qui permet à des jeunes qui viennent de terminer leur formation et qui souhaitent enchaîner par exemple sur une autre formation en septembre 2016, de nous envoyer leur candidature pour des missions de volontariat dans le cadre du service volontaire européen", explique Sophie Soejino. "Nous avons eu également des témoignages". 
 
Ecoutez les propos de Sophie Soejino au micro de Charlotte Mestre pour NC1ère La Radio : 

MIJ Volontariat 091215


Publicité