Un an après la prise d'otages meurtrière, Sydney se recueille

australie
Commémoration de la prise d'otages de Sydney
Des messages et des photos de fleurs ont été projetés sur le mur du café Lindt, à Sydney. ©AAP
Un an après la prise d’otages meurtrière dans un café situé sur Martin Place, une cérémonie publique a été organisée mardi soir à Sydney.
Mardi soir, des centaines de personnes se sont recueillies se sont recueillies à Sydney, en mémoire des deux victimes de la prise d'otages du 15 décembre 2014. 
 
Ce jour-là, en plein cœur de la plus grande ville australienne, dans un café situé sur Martin Place, un homme, Man Haron Monis, avait pris en otage 17 personnes. Après plus de 16 heures d'angoisse, 15 d’entre elles avaient pu s’échapper ou avaient été délivrées par la police. Mais deux otages, le manager du café et une cliente, avaient été tués.
 
Au milieu des anonymes et des représentants politiques, et aux côtés des survivants de la prise d'otage, les familles des deux victimes, Tori Johnson et Katrina Dawson, étaient présentes ce mardi soir, à Sydney. 
 
La cérémonie s’est ouverte par des chants. En hommage à Katrina Dawson, des membres de la chorale de son ancienne école ont interprété Over the Rainbow. Sur les murs de la place, des messages de condoléances et des photos de fleurs ont été projetés. Ces messages et ces fleurs avaient été déposés par milliers sur la place Martin, l’an passé. 
 
La réponse des habitants de Sydney à la prise d’otages meurtrière a été saluée mardi soir par le Premier ministre australien. La ville, la nation toute entière, "a répondu à la haine par l’amour, a choisi la solidarité quand certains ont cherché à nous diviser", a ainsi déclaré Malcolm Turnbull.
 
Le preneur d’otages, Man Haron Monis, avait été tué lors de l’assaut des forces de police, dans la nuit du 15 au 16 décembre 2014. Une enquête sur sa personnalité, ses antécédents judiciaires, mais aussi sur le rôle de la police et la prise d’otages en elle-même, a été ouverte. Les conclusions devraient être rendues dans six mois.
 
Ecoutez le reportage d'Elodie Largenton pour ABC/Radio Australia : 

Sydney prise d'otages 161215