nouvelle calédonie
info locale

A Nouméa, on fait ses achats de Noël de plus en plus tard

noël
Fêtes de Noël à Nouméa
Vitrine d'un magasin dans une rue de Nouméa ©NC1ère
Au centre-ville de Nouméa, le manque d'enthousiasme des clients se fait sentir en cette période de fin d'année. Crise oblige, ceux-ci surveillent leur budget et choisissent souvent de faire leurs achats au dernier moment.
"Nous sommes un magasin où les gens vont plutôt faire des cadeaux pour eux-même plus que pour offrir, mais la clientèle est au rendez-vous". Si cette commerçante du centre-ville de Nouméa s'exprime plutôt satisfaite en cette période de fêtes de fin d'année, d'autres font plutôt grise mine.
 
D'une manière générale, beaucoup de commerçants relèvent une baisse de leur fréquentation, mais aussi des achats de Noël de plus en plus tardifs. "On remarque que les clients viennent de plus en plus tard faire leurs achats", souligne une commerçante. "Il y a un effet de crise qui est là. Il faut savoir faire des animations pour redonner le goût aux personnes à avoir cet esprit festif". 
 
Mais du côté des clients, on n'a pas forcément le coeur et l'esprit à fêter Noël. "En cette période de crise, tant que les élus ne se décideront pas à s'asseoir autour d'une table et à donner un peu de garanties aux Calédoniens, l'esprit de Noël ne sera pas plus là que le reste de l'année", soupire un client.
 
D'autres, portefeuille oblige, ne voient pas non plus cette période de fêtes, et donc de cadeaux, d'un très bon oeil. "Ca fait vraiment très mal, quand on voit les prix", soupire un jeune homme. "Je pense que les gros commerces auraient pu faire un geste". 
 
Faire plaisir aux enfants peut donc vite faire exploser les budgets initialement prévus. "On essaie de serrer le budget, mais on ne peut pas vraiment", commente un autre client. "On était parti pour acheter un jeu, on s'est dit 5000 francs, ça va le faire, et au final, c'est plus que 5000 francs". 
 
Heureusement, certains bénéficient d'un coup de pouce de leur entreprise. "Mon entreprise donne des bons d'achat, donc ça couvre déjà pas mal pour chaque enfant", commente ce père de famille. 
 
Ecoutez les propos recueillis par Malia Noukouan pour NC1ère La Radio : 

Noel trott 221215

 


Publicité