nouvelle calédonie
info locale

La grogne du personnel du CHT

santé
CHT grève
©NC 1ère
Les syndicats du CHT dénoncent la proposition du gouvernement de limiter à 3,79% le taux directeur des dépenses hospitalières publiques en 2016. Le vote du Budget doit en effet être soumis au Congrès ce jeudi. Le personnel hospitalier organise une marche pour interpeller les élus politiques.
Les différents syndicats du CHT, regroupés en intersyndicale, tirent la sonnette d’alarme. Ils rejettent le taux directeur proposé par le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie. Ce taux fixé par le Congrès détermine la progression des dépenses hospitalières. Selon l’intersyndicale, réunie ce lundi midi lors d’une conférence de presse, la proposition d’un taux directeur de 3,79% pour 2016, déjà en diminution l’an dernier, est insuffisante au regard des dépenses liées à l’ouverture du Médipôle de Koutio en fin d’année.


Écoutez Jacques Robert, cardiologue et membre du personnel au Conseil d’Administration du CHT de Nouvelle-Calédonie

CHT

Le gouvernement demande en effet au CHT d’assurer le financement des dépenses liées au fonctionnement du Médipole avant son déménagement. Coût total des dépenses : 876 millions de francs CFP. Mais l’hôpital public n’a pas la trésorerie nécessaire selon l’intersyndicale du CHT.


Écoutez Valérie Guillemin, pharmacienne et vice-présidente du Syndicat des Médecins et des Pharmaciens du CHT de Nouvelle-Calédonie. 

CHT

L’intersyndicale propose donc la création d’une taxe sur l’alcool et les produits sucrés pour financer les dépenses de santé. L’ensemble du personnel du CHT sera en grève ce jeudi 14 janvier, jour du vote du budget 2016 du CHT, au congrès de la Nouvelle Calédonie.
Publicité