nouvelle calédonie
info locale

Futsal. Ca commence bien !

sportncla1ère
La sélection calédonienne de futsal gagne son premier match.
Les Cagous ont battu Fidji 5-1 en ouverture. Boit, Pourouoro, Kaouwi et Poadaé ont marqué ©S.Selefen
La sélection calédonienne a remporté son premier match dans les éliminatoires zone Océanie de la Coupe du Monde 2016. Ce lundi après-midi, les hommes de William Bret et Steve Laigle se sont imposés 5-1 contre Fidji.
PREPARATION SERIEUSE
+ Dès leur arrivée à Suva la semaine dernière, les Cagous se sont mis dans les bonnes dispositions. Un réveil musculaire dans un parc situé à proximité de leur hôtel samedi matin, et un peu de stretching dans l'après-midi. Dimanche, la Confédération océanienne de football leur avait réservé un créneau de deux heures pour s'entraîner. Un petit footing en soirée et une séance de récupération avaient suivi pour aborder au mieux leur premier match, ce lundi après-midi, contre l'hôte de la compétition, Fidji.

UN MATCH MAÎTRISE
+ Après 8 mois de préparation, les sélectionneurs William Bret (Olympique) et Steve Laigle (ESH) savaient que leurs troupes seraient au point physiquement. Il fallait en revanche bien préparer les esprits avant le match d'ouverture de ces qualifications océaniennes. Le message, assurément, est bien passé. La sélection calédonienne l'a emporté 5 buts à 1 contre Fidji avec un doublé de Ludovic Boit, et des réalisations d'Ivan Pourouoro, Mainon Kaouwi et Jean-Michel Poadaé. 
Retour sur ce match avec le co-sélectionneur William Bret : 

L'interview de William Bret

 

UN PEU D'HISTOIRE

+ Mardi après-midi, à 16h30, heure de Nouméa, les fustaleurs calédoniens affronteront les Salomons. En 2008 et 2012, ces derniers avaient représenté l'Océanie en Coupe du Monde. Il y a huit ans au Brésil, ils s'étaient classés 5e sur 5 de la poule A. Une première expérience excitante mais aussi douloureuse qui s'était soldée par quatre revers dont un historique contre la Russie sur le score sans précédent de 31-2. Les Salomonais s'étaient également fait balayer par le pays organisateur 21-0. Lors du dernier Mondial 2012 en Thaïlande, l'aventure s'était un peu mieux passée avec notamment une victoire 4-3 sur le Guatémala. Stevenson, Bule, Léa'alafa et Talo avaient marqué. Mais l'équipe avait perdu deux autres matchs et encaissé 30 buts au total pour finir dernière du groupe F.
Pas facile donc d'être le représentant océanien dans une coupe du monde de futsal. Les australiens, eux aussi, ont souffert lorsqu'ils s'étaient qualifiés dans la zone Océanie. En 1989 aux Pays-Bas lors, en 1996 à Hong-Kong, en 2000 en Espagne et en 2004 à Taipei, ils ont toujours fini lanterne rouge de leur groupe. Sur ces quatre éditions, ils n'ont gagné que deux fois.

Publicité