publicité

L'actu calédonienne en bref de ce jeudi 18 février 2016

L'essentiel de l'actualité en Nouvelle-Calédonie de ce jeudi 18 février 2016

  • Par Charlotte Mestre
  • Publié le , mis à jour le

Eramet débloque 18 milliards CFP pour venir en aide à la SLN. 

Une décision prise lors conseil d’administration qui avait lieu cette nuit pour nous à Paris. 
Cette somme est une bouffée d’air pour l’industriel calédonien mais pour un temps seulement. Dans un communiqué publié à l’issue de ce Conseil, ERAMET a confirmé son intention de renforcer drastiquement le plan de réduction des coûts et d'amélioration de la productivité de la SLN, au cours du 1er semestre 2016.
Il va donc falloir trouver des moyens pérennes pour lui permettre de passer la crise du Nickel et assurer l’activité et les emplois.  
Pour justement défendre les emplois de la société minière, le SOENC nickel est mobilisé depuis ce matin sur tous les sites de l’industriel pour une grève générale

Le BTP au tribunal administratif, contre la CCI.

 Huit entreprises du BTP ont décidé de porter en justice le différend qui les oppose à la Chambre de Commerce et d’industrie. Il concerne les pénalités de retard demandée par la chambre pour les travaux de rénovation de Tontouta, plus d’un an après la livraison du chantier.
Les professionnels contestent leur responsabilité et déplorent le manque de dialogue avec la CCI
Du coté de la Chambre, on n’est pas surpris de cette démarche en précisant que les pénalités de retard n’ont pas été réclamées. La CCI attend la venue d’un expert pour avril

Statu quo à Poum

Le complexe commercial de Poum n’est plus bloqué mais la mobilisation des actionnaires de la Sonarep continue. 
Ils s’opposent toujours aux administrateurs de leur société sur plusieurs décisions et comptent sur la tenue, le 3 mars prochain de l’Assemblée Générale de la SONAREP pour régler la situation. 
Aucune rencontre n’a eu lieu hier entre actionnaires et administrateurs 

 

L’auteur  du coup de feu tiré en ville toujours en fuite. 

Mardi soir, pour une raison encore inconnue, un jeune homme bien connu des services de la police avait tiré un coup de feu dans la cour de son immeuble, sans faire de victime. 
A l’arrivée de la police, il avait déjà pris la fuite. Dans son appartement, les agents ont saisi une carabine et des documents à son nom. Une enquête est en cours  et l’homme est activement recherché
 
 
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play