publicité

4 ans d'emprisonnement pour «violence avec mutilation »

Reconnu coupable de violence avec mutilation, après avoir insulté, frappé mordu et arraché un bout de nez et d'oreille à la sortie d’une boîte de nuit de Nouméa, un homme a été condamné ce mardi à quatre ans de prison ferme par le tribunal correctionnel de Nouméa.

  • Valentin Deleforterie
  • Publié le
Après une tournée des bars et une dizaine de pintes, Stephane et son frère Rock arrivent dans une boîte bien connue de l’Anse-Vata. Sur place, Rock agresse un homme, Rodolphe, au motif qu’il l’aurait bousculé « et qu’il faisait le grand ». Il le roue de coups de poings et de coups de pied. Les deux hommes sont alors virés de la boîte de nuit. A l’extérieur, une nouvelle bagarre éclate. La violence décuple. Rodolphe se venge. Il éclate une bouteille sur le crâne de son agresseur, et le mord. Avec l’aide de son frère, Rock réplique en le mordant également. Il lui arrache au passage des bouts de nez et d’oreille, qui seront retrouvés par terre par des passants.

L’affaire ne s’arrête pas là, puisque Rock et son frère poussent Rodolphe par-dessus une balustrade de trois mètres de haut. Le jeune homme parvient difficilement à s’enfuir et à alerter les secours. Il passera plusieurs jours sous perfusion au Médipôle. L’affaire est pour le moins compliquée, chacun des prévenus étant à la fois coupable et victime, dans des proportions différentes. Le procureur général a requis 5 ans de prison pour Rock, 1 an pour son frère, et l’application de la loi pour Rodolphe. A l’issue de la séance, Rock a demandé pardon à son adversaire d’un soir. Il s’est dit prêt à le dédommager intégralement et à discuter sereinement.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play