5 ans de prison dont quatre avec sursis pour avoir tué son petit-ami

justice
Assises : première session du 13 au 30 mars 2018
Une jeune femme de 20 ans a été condamnée ce jeudi à cinq ans de prison, dont quatre avec sursis, pour avoir mortellement poignardé son petit-ami, en janvier 2016, à Nouméa.
Penina Helloa n’avait pas l’intention de poignarder mortellement son petit ami, c’est ce qu’a estimé la cour d’assises qui a suivi en grande partie les réquisitions de l’avocat général en condamnant l’accusée à 5 ans d’emprisonnement dont 4 avec sursis pour le coup de couteau mortel asséné à son amour de jeunesse, André Piou. Le point final de nombreuses années de violences conjugales. La jeune femme, âgée aujourd’hui de 20 ans, écope également d’une interdiction de détenir une arme pendant  5 ans. Une peine clémente comme le souhaitait l’avocat général pour cette femme à la fois victime et coupable. Pour la défense, c'est la déception. Son avocat Me Martin Calmet ne pensait pas que sa cliente prendrait dés aujourd'hui la direction du Camp Est. 

Une coutume de pardon entre les deux familles

Une coutume de pardon est d’ores et déjà engagée entre Penina Helloa et la famille d’André Piou afin de tirer les leçons de cette histoire tragique. Pour maître Kaigre, avocate de la partie civile, il restera dans cette affaire des zones d’ombre. Ce jeudi soir, Penina Helloa dormira en prison mais dans 10 jours, son avocat saisira le juge d’application des peines afin d’écourter sa détention. Elle n’a pas l’intention de faire appel.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live