L’AFD verse la première partie du prêt garanti par l’Etat

finances
AFD Gouvernement
©DR
Le premier versement du prêt de 28,6 milliards consenti par l’AFD à la Nouvelle-Calédonie a été effectué. La moitié de la somme est disponible à compter de ce mardi. 
C’est une belle somme qui sera à la disposition de la Nouvelle-Calédonie à compter de ce mardi 19 mai. 14,3 milliards de francs CFP précisément, soit la moitié du prêt consenti au pays par l’Agence française de développement, et garanti par l’Etat. 
Le 13 mai dernier, la convention financière accordant un prêt de 28,6 milliards de francs CFP a été signée par le Haut-commissaire, le président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, et le directeur régional de l’AFD.
 

Sauvegarder l’économie

Ce prêt qui doit servir à financer le plan de sauvegarde de l’économie calédonienne est remboursable sur une durée de 25 ans avec un différé de 2 ans.
La convention prévoit que l’intégralité des sommes empruntées doit être utilisée notamment pour les reports de paiements d’impositions et de cotisations sociales, ou les nouvelles dépenses au titre du régime du chômage partiel au bénéfice des particuliers et des entreprises dues à la crise sanitaire liée au coronavirus.