publicité

Les affaires Tamaï, Deteix et Fels devant les assises

La dernière session d’assises de l'année en Nouvelle-Calédonie examine à partir de ce mardi quatre affaires de viol et six crimes de sang. Parmi lesquels le meurtre de Laurent Fels à Thio, celui de Jean-Pierre Deteix ou la mort de Guy Tamaï, ancien secrétaire général de l’UPM.

Il s'agit de la quatrième session d'assises de l'année. © NC 1ERE
© NC 1ERE Il s'agit de la quatrième session d'assises de l'année.
  • Malia-Losa Falelavaki (F.T.)
  • Publié le , mis à jour le
Dans l’affaire Tamaï, Seleone Tuulaki est accusé de violences volontaires ayant donné la mort sans intention de la donner. Guy Tamaï, ancien élu proche de l’Union progressiste en Mélanésie, est décédé le 5 juin 2014. Il avait reçu des coups à l’issue d’un repas bien arrosé dans un restaurant baie de l’Orphelinat, à Nouméa. Des collaborateurs et des personnalités politiques y avaient célébré l’élection du gouvernement.

L'affaire Tamaï, «un dossier à enjeu»

L’accusé comparaîtra libre, explique l’avocat général. «C'est un dossier sensible, que nous n'avons pas pu audiencer devant cette cour d'assises plus tôt comme nous aurions aimé le faire, détaille Christian Pasta, magistrat du Parquet, pour des raisons de difficulté de l'information judiciaire qui s'est déroulée sur un long trait de temps, avec aussi un changement de juge en cours d'instruction. Cela dit, l'ordonnance de mise en accusation du magistrat instructeur date de quelque mois à peine. Et c'est un dossier que je considérais comme prioritaire à audiencer. Un dossier à enjeu. » 

Jugé début décembre​

L'affaire sera jugée les 4, 5 et 6 décembre. La famille Tamaï sera représentée par maître Serge Berquet. Il évoquera certainement le fils Tamaï, un jeune policier qui s’est donné la mort le 14 janvier 2015 après s’être recueilli une dernière fois sur la tombe de son père.

Ensuite le meurtre de Jean-Pierre Deteix

Les 7 et 8 décembre, comparaîtra Aymerick Vakié. Il est accusé du meurtre de Jean-Pierre Deteix, personnalité politique dont le corps a été retrouvé le samedi 4 juin 2016, dissimulé sous des feuilles et des branchages à Nouville. « Là, nous avons par contre un accusé qui est détenu, précise Christian Pasta. Ce sont des faits qui sont particulièrement délicats. Les deux dossiers qui clôturent cette session sont des dossiers dont on a beaucoup parlé en Nouvelle-Calédonie.»

Ce crime qui avait choqué Thio

Ces assises rappelleront également le crime qui a choqué la population de Thio en décembre 2015. Le meurtre de Laurent Fels, un habitant bien connu de 51 ans, par un jeune voleur qui a reconnu devant les enquêteurs être revenu au domicile de la victime avec l’intention de tuer. Kérick Nonmeu sera jugé les 21 et 22 novembre pour assassinat.
Autre crime de sang inscrit au rôle de cette quatrième et dernière session de l’année, le cas d’un père qui a tué son fils de quatre ans en mars 2015, à Voh, après avoir  blessé la grand-mère. 

Le premier procès concerne un viol

Comme à chaque fois, la première journée a été consacrée, ce lundi, à la révision de la liste des jurés. Les procès commenceront aujourd'hui mardi, par un dossier de viol avec menace de mort. Il sera jugé sur deux jours par la cour d’assises des mineurs.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play