Aides aux entreprises, Ruamm, obligation vaccinale et rapatriement : l’actu à la 1 du jeudi 16 septembre 2021 

l'actu du matin
L'actu a la 1 du jeudi 16 septembre
L’essentiel de l’actualité en Calédonie ce matin avec des mesures de soutien à l’économie, un financement exceptionnel pour le Ruamm, l’obligation vaccinale qui se précise et un rapatriement maritime annoncé entre Lifou et Nouméa.

Plus de 1200 cas de Covid-19

Le bilan provisoire faisait état hier de 62 nouveaux cas positifs confirmés mardi pour 1 212 personnes officiellement répertoriées depuis lundi dernier, le 6 septembre, début de l’annonce de l’épidémie. 136 personnes sont hospitalisées en unité Covid et 18 en réanimation. 63 personnes positives sont isolées et placées sous surveillance médicale dans un hôtel. Enfin, 1 personne est guérie. Sur le front de la vaccination, 6180 personnes ont reçu une injection mardi pour 28,45 % de la population présentant un schéma vaccinal complet. 

Vaccination et dépistage élargis aux professionnels de santé libéraux

Parmi les décisions du gouvernement hier : l’autorisation donnée aux médecins, infirmiers libéraux et pharmaciens de vacciner contre le Covid-19 dans leurs cabinets et leurs officines. Des professionnels autorisés depuis hier à réaliser des tests de dépistages. Des premiers actes ont été réalisés sur des personnes présentant des symptômes et les officines, plus ou moins prêtes selon les cas, cherchent à déployer le dispositif en toute sécurité.

L’obligation vaccinale se précise 

Autre décision du gouvernement : renforcer l’obligation vaccinale pour plusieurs catégories de population sous peine d’une amende de 175 000 francs à partir du 31 octobre. Sont concernés : les personnels de santé, établissements de soin et gestion des quarantaines et des isolements, ceux des secteurs des transports aériens et maritimes, mais aussi ceux impliqués dans des secteurs dits sensibles : réseaux et infrastructures comme l’eau, l’électricité et les carburants, les médias, les associations d’aide et de secours agréées par la sécurité civile, les services d’ordres et militaires, les sociétés minières, le secteur bancaire et les directions des institutions impliquées dans la gestion de la crise. Les personnes vulnérables atteintes de toute une liste de pathologies lourdes sont également concernées. La mise en place du pass sanitaire est à l’étude pour aider au contrôle de cette obligation. La justice a d’ailleurs rejeté un recours visant à suspendre la délibération du Congrès au sujet de la vaccination obligatoire. 

Nouvelle perfusion pour le Ruamm

Il était aussi question de gros sous hier, au gouvernement. L’exécutif a adopté un projet de délibération du Congrès pour attribuer 3,5 milliards de francs au Régime unifié d’assurance maladie et maternité. De quoi éviter la cessation de paiement des hôpitaux d’ici fin octobre. Cet argent, la Nouvelle-Calédonie va l’emprunter, à taux zéro, à trois établissements publics : l’OPT pour 2,7 milliards, le Fonds Nickel pour 500 millions et le Port autonome pour 1 milliard de francs. Le gouvernement prévoit aussi 700 millions de francs supplémentaires, pour régler les dépenses liées à la gestion de la crise sanitaire.

Les entreprises aidées pendant la crise 

Les élus ont également prolongé jusqu’à la fin de l’année le dispositif de chômage partiel aux entreprises durablement touchées par la crise sanitaire, la fameuse « allocation Covid-19 ». Elle concernera aussi les entreprises fragilisées par le nouveau confinement. Des mesures que le Congrès doit encore valider. Pour financer les 20 à 30 milliards qui s’annoncent nécessaires pour la mise en place de ces mesures, le gouvernement pourrait finalement faire le choix d’un emprunt.

Et ce matin, Charlotte Mestre recevait Marion Girard, psychologue coordinatrice à l’Apesa NC, une association qui vient en soutien psychologique aux entreprises. Un entretien à retrouver sur notre site Internet.

 

Un confinement beaucoup plus pénalisant pour les pêcheurs

Comme les agriculteurs, les pêcheurs professionnels sont à la peine. Ils poursuivent les sorties avec gestes barrières et procédure sanitaires mais le confinement complique l’écoulement de leurs marchandises. Parmi les options : la congélation ou parfois la suspension de l’activité. Ils demandent la réouverture des marchés avec protocole sanitaire et contrôles. Les pêcheurs récifo-lagonaires auront une petite bouffée d’air aujourd’hui : à partir de 7h et jusqu’à midi, la vente de poissons entiers sera autorisée sur la passerelle de débarquement de port Moselle, à Nouméa. Un dispositif mis en place du jeudi au dimanche.  

Point presse du gouvernement à 14 h

Il sera animé par Yannick Slamet, porte-parole du gouvernement, et Julien Pailhere, directeur de cabinet du Haut-commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie.

Rapatriement entre Lifou et Nouméa avec le Betico 

Le navire à grande vitesse met en place une rotation pour Lifou samedi afin de rapatrier des personnes actuellement bloquées, que ce soit à Nouméa ou sur Drehu. Les passagers devront présenter à l’embarquement un test antigénique négatif de moins de 72 heures.

Vaccination à l'Ile Ouen et Farino

Deux nouveaux vaccinodromes aujourd’hui, à l’initiative de la province Sud : à l’île Ouen, à l’infirmerie, de 8h15 à midi et à Farino, à la mairie, de 13h à 17 h. Demain, ce sera à Boulouparis, au centre socio-culturel de 8 heures 30 à 16 heures. Le CMS de Boulari va également ouvrir pour les vaccinations, à partir de demain, de 8h30 à 11h30 et de 13h00 à 16h00, tous les jours de la semaine, uniquement sur rendez-vous, en appelant le 20.53.53. Une plate-forme de prise en charge des dépistages est également en place au sein du pôle sanitaire du Nord. Rendez-vous à prendre au 05 07 07.

Opération de solidarité à l’Université

Cela se passe demain, de 13h à 16h, à destination des étudiants, au restaurant du campus de Nouville. Plusieurs associations se mobilisent pour une distribution de produits alimentaires. Protocole sanitaire strict. Les étudiants doivent obligatoirement s’inscrire par un formulaire disponible sur la page Facebook de l’université (https://limesurvey.univ-nc.nc/index.php/547176?lang=fr). Prévoir aussi un justificatif du statut d’étudiant et un sac pour récupérer le panier alimentaire. 

Des feux de brousse de plus en plus nombreux

Alors qu’ils devraient cibler leurs actions sur la crise sanitaire en cours, les pompiers sont mobilisés par les incendies. C’est le cas à Ponérihouen, où plus de 1 000 hectares de végétation sont déjà parties en fumée. S’ajoute une baisse déjà problématique du niveau de l’eau dans les captages. Une bonne nouvelle toutefois avec la levée du dispositif Orsec qui avait été déclenché pour l’incendie de Tiabet, à Poum. Plus de 2 000 hectares de végétation ont été brûlées et une habitation précaire a été détruite.

Travaux annoncés à Nouméa

Des informations pratiques à Nouméa : des travaux seront réalisés la nuit prochaine au niveau du rond-point, à l’intersection de l’avenue Michel-Ange et des rues Louis-Boucher, Fragonard et Michel-Kauma. L’opération vise à permettre la pose d’un réseau enterré. Une signalisation sera mise en place pour la gestion de la circulation pendant la durée de ces travaux. Mais les véhicules devraient être rares Rappelons-le, un couvre-feu est en vigueur pour deux semaines entre 21 h et 5 h du matin, sauf professionnels et urgences médicales.