nouvelle calédonie
info locale

Air Calédonie, apiculture, pneumologie et hommages : l’actu à la 1 du jeudi 7 novembre 2019

l'actu du matin
Actu à la 1 7 novembre 2019
L’essentiel de l’actualité en Nouvelle-Calédonie ce matin avec le conseil d’administration d’Aircal, inquiétudes sur la santé des abeilles de Lifou, l’ouverture du congrès de pneumologie et d’allergologie et les hommages aux pompiers calédoniens morts en service.

Mieux organiser la desserte aérienne sur le territoire

C’est l’objectif d’Air Calédonie qui organisait ce mercredi son conseil d’administration. L’occasion d’émettre l’hypothèse d’un rapprochement entre les compagnies aériennes locales. Un sujet en vogue après le vol de démonstration organisé mardi par Airbus. Des discussions existent déjà, affirmait hier Samuel Hnepeune, le Président Directeur Général d’Air Calédonie. Des échanges qui doivent reprendre ou se poursuivre avec Air Loyauté et Aircalin. « Une mutualisation des moyens s’avère essentielle, afin d’optimiser l’exploitation de lignes à potentiels très variables et de rationaliser les coûts associés à cette exploitation », assure la compagnie dans un communiqué. Évoquant la nécessité d’un « plan stratégique fort et concret en terme de développement touristique du pays ». 


Passagers bloqués au sol 

En parallèle du rendez-vous, une grève sans préavis a cloué au sol plusieurs avions d’Air Calédonie ce mercredi après-midi. Quatre cent personnes ont été impactées mais la situation serait revenue à la normale ce matin, selon Samuel Hnepeune, le Directeur Général de la compagnie. Ce jeudi, un vol supplémentaire sur Lifou a été ajouté, ainsi que sur Ouvéa. Seul une dizaine de personnes sont encore sans solution selon le Directeur Général. Une réponse devrait leur être apportée dans la journée. 
 

Les sentinelles de l’environnement en souffrance

À Lifou les petites protégées des apiculteurs sont mal en point. Depuis plus d’une semaine, les professionnels constatent que leurs butineuses tremblent et tombent avant d’atteindre les ruches. Cette mortalité précoce anormale concerne trois zones précises de l’île : Waihmene, Nathalo et Luengöni. Des prélèvements ont été effectués par le centre de promotion de l’apiculture et le réseau d’épidémie-surveillance apicole. Les services sanitaires de la Province des îles sont quant à eux également mobilisés. Six apiculteurs sont concernés. Selon le gouvernement, « le premier recensement des ruchers touchés, ainsi que l’examen clinique des ruches, n’ont pas permis de déterminer la cause de ces mortalités ». Certains échantillons sont envoyés jusqu’en Nouvelle-Zélande et les résultats sont attendus sous un mois. En attendant, un arrêté de mise sous surveillance des exploitations apicoles de l’île sera pris prochainement par le gouvernement. 

L’ouverture du congrès de pneumologie et d’allergologie

Il débute ce jeudi et jusqu’au 14 novembre prochain à la clinique de l’île Nou Magnin, médecins et spécialistes en maladie respiratoire se réunissent pour échanger et mettre à jour leurs connaissances. Sur le territoire, l’asthme fait partie des trois maladies chroniques qui touchent la population, avec l’hypertension et le diabète. D’après les dernières données, près de 16 000 calédoniens sont asthmatiques. 
 

Ponte de coraux à la Promenade Pierre-Vernier

Un spectacle insolite a été observé mercredi matin du côté de la promenade Pierre-Vernier. Le bord de mer s’est teinté d’une couleur rose soutenu. Pas de panique, il ne s’agit pas de pollution mais d’un phénomène naturel et sans danger : une ponte de coraux. Elle intervient traditionnellement entre octobre et décembre. Un événement qui se produit quelque jours par an et durant quelque heures seulement, uniquement après la pleine lune.  

Le dispensaire de Ponérihouen fermé

Suite à l’effraction du garage et à la dégradation du véhicule du CMS, le dispensaire de la commune a fermé ses portes ce mercredi, jusqu’au 12 novembre prochain. Seules les urgences seront assurées annonce la Province Nord. 


Des hommages rendus aux pompiers décédés en service

Élodie Mapéri et Bertrand Pimé, deux professionnels décédés alors qu’ils exerçaient leur devoir au service des autres. Ce mercredi une minute de silence a été observée par les soldats du feu calédoniens, en la mémoire de la jeune femme décédée le 6 novembre 2013. Un hommage à Bertrand Pimé, décédé le 9 janvier dernier sur un important feu de brousse à Koumac a également été rendu jusqu’en Métropole. La promotion FILT 97 du centre d’Aix-en-Provence de l’école nationale supérieure des officiers de sapeurs-pompiers (ENSOP), a décidé de se dénommer « promotion Bertrand Pimé ». 
Publicité