Aircalin: une anomalie sur les volets de bord de fuite à l'origine des perturbations

transports
aircalin noumea
©NC 1ère
Après un dysfonctionnement du dispositif de prélèvement d'air en août et une avarie moteur en septembre, ce sont désormais des problèmes de volets qui perturbent les vols à destination et en provenance de Tokyo. 146 passagers sont toujours bloqués dans la capitale nippone.
Série noire pour la compagnie Aircalin. En l’espace de quelques semaines, plusieurs pannes ont cloué les appareils au sol. Samedi dernier, le Tokyo/Nouméa a dû faire demi-tour en raison d’une anomalie sur les volets de bord de fuite. Or après le décollage de Tokyo, les volets en question ne se sont pas rétractés, un souci déjà détecté quelques jours auparavant au départ de la Tontouta. Pourtant, l’A330 sortait tout juste de huit jours de révision. Sur place, une investigation est en cours pour déterminer l’origine de cette panne. L’âge de l’appareil, 12 ans au compteur, ne serait pas en cause.

Ce lundi soir, 146 passagers sont toujours bloqués à Tokyo. La compagnie aérienne continue de chercher des solutions pour les acheminer jusqu’à la Tontouta.

Les explications de Dominique Decarpentrie, directeur des opérations aériennes d'Aircalin. Il est interrogé par Caroline Antic-Martin et Gaël Detcheverry

©nouvellecaledonie