publicité

Alerte sanitaire à la leptospirose et à la grippe A

La dengue ne suffisait pas... Voilà que la Nouvelle-Calédonie est également confrontée à une leptospirose qui a tué à deux reprises en février, et à un début d'épidémie de grippe A. Pour ne rien arranger, les trois maladies commencent un peu de la même façon.

Les rongeurs sont des vecteurs de la maladie.
Les rongeurs sont des vecteurs de la maladie.
  • Clarisse Watue, avec F.T.
  • Publié le
Trois maladies, et quasiment les mêmes symptômes: fortes fièvres, douleurs articulaires, maux de tête aigus…Mais contrairement à la dengue et à la grippe A, la leptospirose se traite avec des antibiotiques, d’où l’importance de consulter un médecin dès l’apparition des premiers signes. 
 

Dangereuses complications

«La particularité de cette pathologie, c’est que prise à temps, elle n’évolue en général pas vers la gravité alors que prise trop tard, les complications sont fréquentes», résume le Dr Jean-Paul Grangeon, directeur adjoint de la DASS-NC. 
 

Décédés à 35 et 70 ans

La leptospirose a tué à deux reprises, cette année. Un homme âgé de 35 ans et un autre, de 70 ans, sont décédés en février. Et la moitié des patients atteints depuis le début de l’année ont dû être hospitalisés. Communes le plus touchées: Kaala-Gomen, Ouégoa et Ponérihouen.
 

Urine d'animaux

La leptospirose est transmise par l’urine d’animaux, notamment des rats. Pour s’en prémunir, le premier conseil des autorités sanitaires est de ne pas déambuler pieds nus. «En particulier dans les zones où il y a des cochons ou des rats», précise le Dr Grangeon, qui incite aussi à éviter les baignades en rivière après de fortes pluies. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play