publicité

Après les dégâts causés aux Samoa, Gita menace Tonga

Après avoir causé d'importants dégâts aux Samoa, le phénomène désormais appelé Gita se dirigeait ce dimanche vers Tonga. Les «vents très destructeurs» qui accompagnent le cyclone sont attendus lundi matin sur le royaume. «Ce système est à surveiller», dit Météo France pour la Nouvelle-Calédonie.

Prévision de trajectoire du phénomène Gita, le dimanche 11 février. © Fiji meteorological service
© Fiji meteorological service Prévision de trajectoire du phénomène Gita, le dimanche 11 février.
  • Françoise Tromeur avec AFP et RNZ
  • Publié le
Tonga attend l’arrivée du cyclone Gita. Le royaume s'y est préparé, autant que le permettait la fermeture des commerces le dimanche. «Des vents très destructeurs sont attendus lundi matin», a annoncé le centre météorologique de Fua'amotu. Celui-ci prévoit des rafales à près de 150 km/heure, de fortes pluies et des éclairs. A 18 heures (16 heures pour la Calédonie), il estimait que Gita se déplaçait vers le sud-ouest à 18 km/h.

Catégorie 3 et peut-être 4​

Un cyclone alors de catégorie trois, qui pourrait passer au niveau quatre le temps d’atteindre Tonga. Le centre de surveillance des cyclones tropicaux de l’archipel a été activé et la Croix-Rouge, qui coordonne l'aide, a mis en garde les habitants. Le secrétaire général de son antenne tongienne, Sione Taumoefolau, a fait part de sa préoccupation pour les îles éloignées qui pourraient ne pas être capables de supporter un coup de vent si fort.

Apia, la capitale des Samoa, inondée. © Disaster management office of Samoa
© Disaster management office of Samoa Apia, la capitale des Samoa, inondée.

Pluies torrentielles

Gita a causé de gros dégâts aux Samoa - à la fois l’Etat des Samoa et les Samoa américaines - où son approche (voir la vidéo ci-dessous) puis son passage entre vendredi soir et samedi se sont traduits par des pluies torrentielles et des vents forts. Conséquences: d’importantes inondations, des glissements de terrain, des habitants secourus dans des centres d'hébergement…
Samoa touchée par la forte dépression tropicale Gita

Evacuations et dommages

Selon le Premier ministre des Samoa, Tuilaepa Sailele Malielegaoi, 200 personnes ont dû être évacuées. Alors que le gouverneur des Samoa américaines, Lolo Matalasi Maliga, a signalé de nombreux dommages causés aux habitations et aux services publics.

Aide de la Croix-Rouge à Samoa

Dépression sur Wallis-et-Futuna

Gita s'est ensuite renforcée et a incurvé sa trajectoire. Si elle a épargné la petit île de Niue, elle devrait continuer à s’amplifier le temps de frapper les Tonga. Le phénomène avait auparavant  concerné Wallis-et-Futuna, alors qu’il était encore une dépression tropicale faible sans nom. Et dans les jours à venir, c'est au sud-est du Caillou qu'il pourrait poursuivre sa trajectoire.

Le réseau électrique a été endommagé à Wallis. © WF la 1ère.
© WF la 1ère. Le réseau électrique a été endommagé à Wallis.

Elle passerait «dans le sud-est de notre zone»

Selon le bulletin de Météo France diffusé ce dimanche à la mi-journée, «Gita ne représente pas de menace pour la Nouvelle-Calédonie jusqu'à mercredi, mais pourrait ensuite concerner notre zone. Les modèles donnent en général une trajectoire évitant la Nouvelle-Calédonie en passant dans le sud-est de notre zone. Ce système est à surveiller car les prévisions peuvent évoluer.» 

© Météo France NC
© Météo France NC

 

Sur le même thème

L'actualité 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play