Après la pluie, l'inquiétude sur les eaux de baignade

météo
Sites de baignade du Grand Nouméa, mosaïque
La baie des Citrons, la plage mondorienne de la salle des communautés, et la plage de Nouré à Dumbéa avant la fermeture à la baignade. ©NC la 1ere

Les fortes pluies qui arrosent la Nouvelle-Calédonie ont une incidence sur la qualité des eaux de baignade. Plusieurs sites ont d’ailleurs été interdits aux nageurs - et aux pêcheurs. Quels sont les risques, et quelles précautions prendre ? 

Les pluies des derniers jours ont conduit certaines mairies à interdire la baignade et la pêche. C’est ce qu’a fait Dumbéa jeudi pour sa plage de Nouré.

Et le Mont-Dore ce vendredi, pour toutes ses plages et rivières. 

 

Sols lessivés

En début de semaine, c’est à Magenta que le drapeau rouge a été levé. En cause : la mauvaise qualité de l’eau. Les pluies lessivent les sols. On le voit à l'œil nu dans des communes comme le Mont-Dore, où les cours d'eau et le littoral prennent alors la couleur de la terre rouge, venue des reliefs érodés après l'extraction minière et les feux.

Risques sanitaires

Les fortes précipitations drainent les pollutions. Se baigner dans ce contexte peut provoquer des problèmes de santé : troubles intestinaux, soucis ORL, bobos de peau…

Il y a essentiellement trois types de risques liés à la mauvaise qualité des eaux de baignade : les troubles intestinaux (gastroentérites, diarrhées), les troubles de la sphère ORL (otites) et des risques liés aux manifestations cutanées.
- Lionel Berne, chef du bureau santé-environnement à la DASS-NC

 

Le reportage de Lizzie Carboni et Laurent Corsi : 

 

Contrôles de qualité

En Calédonie, la direction des Affaires sanitaires et sociales contrôle la qualité des eaux de baignade en mer, notamment durant la saison balnéaire, entre le 1er décembre et le 30 avril. Principales bactéries recherchées : les Escherichia coli et les entérocoques intestinaux. A Nouméa, deux prélèvements par semaine sont effectués, sur les six principales zones de baignade et d’activités nautiques.

La Dass préconise aux usagers de ne pas se baigner trois jours après de fortes pluies, en l’absence de données supplémentaires. Au sein de certaines communes qui font des analyses plus régulièrement et qui peuvent déterminer la durée d’une pollution, ça peut être un petit peu moins.
- Muriel Hagen, chargée d’études «eaux de loisirs» à la Dass-NC 

 

Où trouver les résultats ?

Les Calédoniens peuvent consulter les résultats des prélèvements sur le site de la Dass, ou celui de la mairie de Nouméa pour ce qui touche à la capitale. La prudence reste de rigueur pour les prochaines semaines : selon la météo, les pluies ne sont pas près de s'arrêter !