L'armée intercepte quatre bateaux de pêche illégaux

sécurité
FANC PECHEURS ILLEGAUX
©FANC
Une opération de police des pêches a été lancée mardi, après le signalement de navires suspectés de pêcher illégalement au nord des îles Bélep. Vendredi, quatre "blue boats" ont été appréhendés. Sept tonnes d'holothuries ont été saisies: un record.
Fin décembre, des navires de pêches calédoniens ont donné l’alerte, après avoir aperçu des bateaux de type « blue boat » manifestement en action de pêche illicite au niveau des Belep. Cette information a été confirmée, lors de différents survols de la zone par un avion de patrouille et de surveillance maritime Gardian et un avion de transport tactique Casa. A partir du 3 janvier, les Forces armées de la Nouvelle-Calédonie ont engagé la vedette côtière de surveillance Dumbéa de la gendarmerie maritim, puis le D’Entrecasteaux dans le cadre de l’opération de police des pêches baptisée « Uatio V ». 
 

"Les opérations de police des pêches visent, en permanence, quatre objectifs : préserver la filière pêche locale ; faire respecter les réglementations pour protéger la ressource halieutique ; faire cesser les activités de pêches illicites ainsi que les actes délictueux; maintenir la souveraineté de l’Etat dans ses eaux".

 
En parallèle, le Casa ainsi que le Gardian ont effectué des survols de la zone afin de confirmer la présence des « blue boat ». Vendredi 6 janvier, aux Bélep, la Dumbéa et le D’Entrecasteaux appréhendaient 4 « blue boats » permettant ainsi la saisie de matériel de pêche ainsi que les produits de la pêche (des holothuries). Exécutées et planifiées par les FANC, sous l’autorité du Haut-Commissaire, avec les moyens des FANC, les opérations de police des pêches visent, en permanence, quatre objectifs : préserver la filière pêche locale ; faire respecter les réglementations pour protéger la ressource halieutique ; faire cesser les activités de pêches illicites ainsi que les actes délictueux ;maintenir la souveraineté de l’Etat dans ses eaux.
 
L’opération « Uatio V » illustre la manière dont les FANC oeuvrent à atteindre ces objectifs : mobiliser les moyens aéromaritimes pour surveiller la zone économique exclusive française, s’assurer de l’absence de pêcheurs illicites et se tenir prêts à intervenir. Cette opération, réalisée en liaison avec le gouvernement et la province Nord, a permis de mettre en valeur le rôle essentiel tenu par la vigilance citoyenne dans la chaîne de détection. Elle démontre égalementla capacité des FANC à mener une opération d’ampleur en coordonnant ses moyens aéromaritimes de la Marine nationale, de l’armée de l’Air et de la gendarmerie maritime.

FANC PECHEURS ILLEGAUX
©FANC


 

FANC PECHEURS ILLEGAUX
©FANC

 


Les Outre-mer en continu
Accéder au live