Assises, BTP, artistes et JO : l'actu à la 1 du mardi 6 juillet 2021

l'actu du matin
actu à la 1 mardi 6 juillet 21
L'essentiel de l'actualité avec une nouvelle affaire de viol jugée ce mardi devant la cour d'assises, le secteur du BTP qui va mal, la mobilisation des artistes face à leur situation difficile et Pierre Fairbank qui manque le titre de porte-drapeau aux JO de Tokyo.  

Une affaire de viol jugée ce mardi

La session d’assises se poursuit aujourd’hui encore. Les jurés examineront des faits d’enlèvement, séquestration et viol d’une fillette de 7 ans. Ils datent de décembre 2017 à Koné en marge d’un mariage. L’accusé, identifié grâce à son ADN, est détenu depuis mai 2019.

10 ans de prison pour avoir violé une septuagénaire

Et hier, le verdict est tombé pour Thomas Russel, ex-adjoint de sécurité au sein de la police nationale. Pour viol sur personne vulnérable, une mamie de 79 ans au moment des faits, il a été condamné à 10 ans de prison et 5 ans de suivi socioéducatif.

Autre affaire présentée devant la justice hier : la participation avec armes de deux hommes à des contre-blocages routiers à Païta en décembre dernier, en pleine période de tensions liées à la vente de l'usine du Sud. Les deux hommes ont reconnu les faits en procédure de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité. Ils ont été condamnés à des jours-amendes.

Le secteur du BTP va mal

Le BTP est dans une situation difficile depuis plusieurs années, mais aujourd’hui il est confronté à une crise profonde. Un tiers des entreprises qui déposent le bilan appartienne au secteur du bâtiment. Les syndicats des salariés et des patrons sont inquiets pour l’avenir.

L’âge doit-il être pris en compte dans le maintien du permis de conduire ? 

Ces questions reviennent régulièrement dans le débat public, plus encore après l’accident survenu dimanche à Nouméa : un automobiliste de 85 ans a fait un mort et 5 blessés. Pour les professionnels de la conduite, la problématique ne tient pas à la seule question de l’âge.

Les artistes devant le gouvernement pour réclamer un vrai statut

Une quarantaine de personnes étaient mobilisés lundi matin, route des Artifices. Regroupés au sein du nouveau collectif "Artistes Pays", ils réclament une meilleure reconnaissance du secteur culturel. Le collectif  a été reçu par le gouvernement qui a pris acte de leur cahier de doléances. 

Continuité territoriale

C’est une bonne nouvelle pour ceux qui doivent prendre l’avion pour la Métropole. Le montant a été revu à la hausse et le dispositif s’ouvre à de nouveaux publics. Il s’adresse principalement aux personnes à faibles revenus. 

Pierre Fairbank ne sera pas porte-drapeau aux JO

L'athlète paralympique calédonien ne sera pas porte-drapeau lors de la cérémonie d’ouverture des jeux paralympiques le 24 août prochain. Les votes ont désigné le duo Sandrine Martinet pour le para-judo et Stéphane Houdet pour le tennis fauteuil. Pour les JO, ce sont la judokate Clarisse Agbegnenou et le gymnaste Samir Aït Saïd qui ont été choisis. Cérémonie d’ouverture le 23 juillet. 

Congé paternité en Nouvelle-Calédonie

Depuis le 1er juillet, les papas de Métropole bénéficient de 28 jours de congé paternité, au lieu de 14 auparavant. Dont sept obligatoires. Bien loin des deux jours auxquels ont droit les Calédoniens. Des pères qui souhaitent pourtant de plus en plus passer du temps avec leur bébé. 


Changements de sens à Bourail

Attention si vous circulez au village de Bourail, un nouveau plan de circulation est entré en vigueur hier, lundi. Plusieurs rues, étroites, ont été mises en sens unique. L’objectif, selon la mairie, est d’accompagner le réaménagement de la traversée tout en préservant des places de stationnement.

Itinéraires ce mardi

Un rendez-vous à noter ce soir en télé : le magazine Itinéraire vous propose de découvrir le documentaire lauréat 2019 du festival international du fil océanien, le FIFO. Il s’intitule LOIMATA, The sweetest tears, et retrace le voyage d’Emma Siope, néo-zélandaise, bâtisseuse et conductrice de pirogues traditionnelles. Quand la maladie l’assaille, elle part jusqu’aux Samoa à la recherche de ses origines et de son histoire personnelle et familiale.