publicité

Au deuxième round, le gouvernement reste sans président

Comme le 31 août, le quinzième gouvernement de la Nouvelle-Calédonie n'a pas réussi à élire son président, ce matin. Les cinq partenaires de la plate-forme ont soutenu Philippe Germain. Les quatre indépendantistes présents et le représentant des Républicains calédoniens ont voté blanc.

Les membres du quinzième exécutif se sont prononcés en fin de matinée. © NC 1ère
© NC 1ère Les membres du quinzième exécutif se sont prononcés en fin de matinée.
  • Sylvie Hmeun (F.T.)
  • Publié le
C'était écrit, ou presque. Ils se sont réunis, ils ont voté... et le quinzième gouvernement de la Nouvelle-Calédonie n'a toujours pas de président. Seuls dix des onze membres étaient présents ce matin, route des Artifices. Déwé Gorodey manquait à l'appel. Résultat de cette deuxième tentative : cinq voix pour Philippe Germain, président sortant et candidat à sa succession, celles de la plate-forme loyaliste. Et cinq votes blancs, ceux des quatre indépendantistes présents et de Christopher Gygès. Le membre du groupe Les Républicains calédoniens formé autour de Sonia Backès a expliqué pourquoi au micro de Sylvie Hmeun et de Michel Bouilliez.
«Discuter des orientations»

Affaires courantes

Dans l'attente d'un exécutif en ordre de marche, le quatorzième du nom continuera donc à expédier les affaires courantes. Comme il l'a fait ce matin en adoptant quatorze délibérations, en prenant dix-huit arrêtés et en examinant 27 dossiers d'étrangers.

Sur le même thème

  • politique

    Daniel Goa perd la mairie de Hienghène

    Il n'y aura pas de second tour. Avec 650 voix, la liste Soweï arrive en tête du scrutin qui se déroulait ce dimanche, à Hienghène. Au détriment du maire sortant, Daniel Goa, et de sa liste UC Hyehen, qui a convaincu 532 électeurs.

  • politique

    Le Parti travailliste campe sur ses positions

    Le Congrès du Parti travailliste s’est clôturé ce dimanche après-midi, à Nouméa. Au programme, le dernier Comité des signataires, le corps électoral et le renouvellement du bureau, marqué par la réélection de Louis Kotra Uregei à la présidence.

  • politique

    Un colloque plein d'avenir

    Le colloque sur l’avenir institutionnel de la Calédonie s’est terminé ce samedi, à Nouméa. Une journée politique marquée par la présence de Jean-Jacques Urvoas et Dominique Bussereau. Les différents partis ont également pu livrer leur vision de l’après-référendum.

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play