Au lendemain du cyclone Dovi

cyclones
Au lendemain de Dovi
Au lendemain du cyclone Dovi, le vendredi 11 février 2022 ©NC la 1ère
La dépression forte Dovi devenue cyclone dans la nuit de jeudi à vendredi aura causé des inondations du Nord au Sud du territoire, rendant les routes impraticables. Beaucoup de Calédoniens se sont également réfugiés dans des centres d'hébergement, notamment sur Nouméa.

Le vent et la pluie ont balayé Maré, Lifou, puis l'Île des Pins ainsi que toute la moitié Sud du territoire ces dernières 24h. Météo France dresse le bilan, au lendemain du passage du phénomène près du Caillou.

La reprise s’est faite lentement dans la journée. Selon les secteurs d’activités, les entreprises ont dû s’adapter pour pouvoir travailler lors de la période de sauvegarde. Air Calédonie a d'ailleurs repris ses vols dans l’après-midi.

Les explications de Brigitte Whaap et Michel Besse

©nouvellecaledonie



Glissement de terrain à Yahoué

Dans un lotissement privé, dans le quartier de Yahoué, un énorme glissement de terrain s'est produit entre 1h et 3h du matin, dans la nuit de jeudi à vendredi. Une maison, sur pilotis, s'est faite emporter. La terre s'est engouffrée sous la maison, qui a basculé sur le côté. Les occupants ont pu sortir à temps. Il n'y a pas eu de blessés. En revanche, la rue est bloquée, cinq logements sont pris au piège, les habitants ne peuvent pas sortir avec leurs véhicules. A noter que plus de 70 glissements de terrains ont eu lieu sur la commune du Mont-Dore depuis 2018, selon le directeur des services techniques de la commune, Thierry Martinez.

glissement de terrain à yahoué
Un glissement de terrain a eu lieu dans le quartier de Yahoué, lors du passage du cyclone Dovi, dans la nuit du 10 au 11 février 2022. ©Claude Lindor / NC la 1ère

Nouméa, les familles en centre d'hébergement retrouvent leurs logements

Dovi a contraint de nombreux Calédoniens à se réfugier dans des centres d'hébergement.

A Nouméa, 110 personnes ont rejoint la salle omnisports Anewy, à la Vallée-duTir, jeudi dans la journée. Ce vendredi matin, au lendemain d'une nuit agitée, elles ont retrouvé leur logement et ont constaté les dégâts.

Caroline Antic-Martin et Louis Perin ont suivi Barbara et sa famille, du côté de Nouville.

©nouvellecaledonie

Concernant l'électricité, plus de coupures chez EEC et Enercal est toujours en phase d'intervention à Maré et l'Île des Pins, en fin de journée. Il reste 39 foyers à l'Île des Pins et une trentaine à Maré qui seront rétablis demain, samedi.

Côté transport, le Raï n'a pas encore repris du service. 

Et à noter qu'en ce qui concerne les déchets, la mairie de Nouméa rappelle que les particuliers ne doivent pas sortir leurs végétaux sur le trottoir. Ils ont deux solutions : la prise de rendez-vous pour un enlèvement à domicile ou le dépôt en déchèterie. 

Des axes routiers coupés

Dovi aura amené avec elle, de très fortes précipitations, causant des inondations par endroit. Dans le Sud, de nombreux axes routiers ont été coupés, obligeant les automobilistes à patienter de longues heures. Tôt ce vendredi matin, la Ouenghi est sortie tôt de son lit. Des dizaines de voitures ont été bloquées au niveau de l'embranchement de la route du golf. Les véhicules ont pu passer à partir de 11h. 

route coupée à la Ouenghi
A Ouenghi, la route qui mène vers le golf était impraticable toute la matinée. ©Nicolas Fasquel / NC la 1ère



Exemple également à Dumbéa Nord avec Bernard Lassauce et Claude Lindor. La commune subit toujours de lourdes conséquences à chaque épisode pluvieux.

©nouvellecaledonie

Même scénario dans le Nord... notamment à Voh et à Pouembout, où la RT1 était impraticable. En fin de journée, les petits véhicules ont du mal à passer.
Le reportage de Nathan Poaouteta et Brice Bachon 

©nouvellecaledonie

Le vent d'ouest : une aubaine pour les passionnés de la glisse

Et puis le vent de secteur nord-ouest qui a suivi le passage de Dovi a motivé les amateurs de glisse, à Nouméa.
Un reportage signé Karine Arroyo et Carawiane Carawiane.

©nouvellecaledonie