Australie : c'est officiel, la centrale d'Hazelwood fermera en mars 2017

énergie
 La centrale au lignite d'Hazelwood produit environ 5% de l'électricité de l'Australie.
La centrale au lignite d'Hazelwood produit environ 5% de l'électricité de l'Australie. © AAP / Greenpeace
Les rumeurs se faisaient de plus en plus insistantes. Le groupe français Engie (ex-GDF Suez) officialise sa décision : la centrale au charbon d'Hazelwood, dans le Victoria, fermera le 31 mars 2017.
Hazelwood est présentée comme la centrale électrique la plus polluante d'Australie. Une centrale en activité depuis un demi-siècle. Après quelques semaines de tractations, Engie a annoncé son choix, il préfère fermer le site plutôt que d'investir « des centaines de millions de dollars »pour l'alimenter en gaz naturel. « Dans les conditions actuelles du marché, un tel niveau d'investissements n'est pas justifié », estime Alex Keisser, le directeur général du groupe français.
 
L'annonce a été faite aux salariés ce matin. L'usine, située dans la vallée de Latrobe, non loin de Melbourne, fait travailler environ 1 000 personnes. 250 employés conserveront leur emploi jusqu'en 2023 pour démanteler la centrale et réhabiliter la mine. 
 
Dans la vallée de Latrobe, le taux de chômage est de 8%, mais dans la localité de Morwell, là où se situe la centrale, il atteint 20%. « L'ambiance est morne » dans la région, rapporte Gary Van Driel, du conseil municipal de la vallée de Latrobe. 
 
Le Premier ministre, Malcolm Turnbull, promet de tout faire pour atténuer les effets de la fermeture d'Hazelwood : « On a mis en place, il y a quelque temps, un groupe de travail ministériel pour soutenir les gens de la région, pour qu'il y ait des emplois et des opportunités pour les salariés qui perdront leur travail à cause de la fermeture de la centrale. C'est une période très, très difficile pour la vallée. »
 
Le gouvernement fédéral annonce une aide de 43 millions de dollars. Il est question notamment d'offrir des aides à l'emploi, de proposer des formations et d'aider financièrement les salariés concernés. Le gouvernement du Victoria annonce aussi une enveloppe conséquente : 20 millions de dollars iront directement à Morwell, où une collectivité locale sera mise en place pour répondre aux besoins des habitants. 22 autres millions seront consacrés à l'accompagnement des employés - formation, conseil financier, voire soutien psychologique, si besoin.
 
La fermeture d'Hazelwood devrait se ressentir dans l'ensemble de l'État du Victoria : d'après les calculs des autorités, le prix de l'électricité devrait augmenter de 4 à 8%.