La bêche de mer calédonienne très convoitée

environnement
HOLOTHURIES
Le marché de la bêche de mer pèse lourd, tant en tonnes vendues et consommées, qu'en termes financiers. La Calédonie, qui possède encore de bonnes réserves de cette espèce, attire les braconniers...
Le marché de la bêche de mer en Calédonie représente près de 300 millions de francs CFP pour 45 tonnes sèches exportées, en 2015. Une goutte d'eau dans la consommation mondiale d'holothuries, qui se chiffre à 70 000 tonnes par an. Si les braconniers s'intéressent au concombre de mer calédonien, c'est qu'il n'y en a pratiquement plus chez nos voisins.

Les quatre espèces les plus recherchées sont l'holothurie mouton, l'holothurie des sables, la "tété" noire et la "tété" blanche - les plus chères sur le marché: leurs prix peuvent atteindre les 30 000 francs le kilo à la vente.



Le reportage de Brigitte Whaap et Robert Tamanogi

©nouvellecaledonie

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live