nouvelle calédonie
info locale

Brèves du Pacifique

Océan Pacifique
Geoffrey Knapp, surfeur a été mordu à la cuisse
Geoffrey Knapp, surfeur a été mordu à la cuisse ©Instagram-Geoffrey Knapp
A la une de l'actualité dans le Pacifique : un surfeur mordu à la jambe par un requin, ce lundi, au large de Byron Bay, dans le nord de la Nouvelle-Galles-du-Sud.
 

Australie : un surfeur a été mordu à la jambe par un requin

Âgé d'une trentaine d'années, cet homme de la région s'en tire avec quelques points de suture. Plusieurs requins blancs ont été aperçus le long de la côte, ces derniers jours.
Ce nouvel incident survient au lendemain d'une manifestation à Ballina, à une trentaine de kilomètres de Byron Bay. Des centaines de personnes, dont des responsables politiques et des défenseurs des droits des animaux, s'étaient réunis sur la plage pour dénoncer la pose de filets anti-requins.
Le gouvernement local a, en effet, l'intention de faire un test et de légaliser la pose de filets pendant six mois.
 
Privilégier la recherche et la « surveillance aérienne
Le maire du comté de Byron, Simon Richardson affirme qu'il vaudrait mieux privilégier la recherche et la « surveillance aérienne, qui marche très bien ». D'autres responsables politiques locaux sont, au contraire, favorables à la pose de filets.
Treize attaques ont été recensées dans le nord de la Nouvelle-Galles-du-Sud depuis janvier 2015, dont une mortelle.

 
 

Aux Îles Salomon : un enfant de cinq ans décédé de la dengue 

Depuis le début du mois, l'archipel fait face à une épidémie de dengue de type 1 et de type 2. Le virus est surtout présent à Guadalcanal et à Honiara, la capitale, où quelque 130 personnes se présentent chaque jour à l'hôpital pour y être soignées.
 
 
 

Vanuatu : 3 jours de prison pour s'être présenté au tribunal en habit traditionnel 


Un groupe d'hommes de l'île de Pentecôte a été remis en liberté conditionnelle, après avoir passé trois jours en prison pour s'être présenté au tribunal en habit traditionnel, torse nu.
D'après le Daily Post, les neuf hommes sont accusés de vols, de menaces de mort, de destructions de biens et d'attroupement illégal, notamment. Ces charges devaient être examinées la semaine dernière, mais un juge de la cour suprême, Richard Chetwynd, a refusé de procéder à l'instruction, estimant que la manière dont les accusés s'étaient présentés constituait un « outrage au tribunal ». Le juge leur a donné dix minutes pour se changer et revêtir des habits occidentaux, ce qu'ils ont refusé de faire.
Nouvelle comparution ce mardi
Ils doivent comparaître de nouveau au tribunal ce mardi.
On ne sait pas encore pour quels vêtements ils opteront, et cela alimente la discussion dans l'archipel. Le Daily Post rapporte que beaucoup prennent la défense des accusés, estimant qu'ils ont le droit de se présenter en habit traditionnel, et que cela peut même être interprété comme un signe de respect envers la justice.

 
 

Les Mariannes du Nord : un demi-million de touristes en 2016

Elles ont attiré un demi-million de touristes au cours de l'année fiscale 2016. D'après les autorités de l'archipel micronésien, 501 000 personnes ont visité Saipan, Tinian ou Rota au cours des derniers mois.
C'est 4,5% de plus qu'en 2015, et c'est la première fois en dix ans que cette barre symbolique est franchie.
 

Publicité