Colis : c'est Noël avant l'heure à l'OPT

société
OPT colis
©OPT
Une nouvelle qui fait des heureux ! Plus de 20 tonnes de courriers et colis sont actuellement en cours de traitement au centre de tri postal de Ducos. Des colis qui nous viennent de l’Hexagone. Un flux exceptionnel qui n'arrive d’habitude qu’en période de fête de fin d’année.

Ce n’est pas la bousculade, mais les clients sont bien là pour récupérer leurs colis au guichet de l’OPT à Ducos. Il y a les chanceux pour qui l’attente n’a pas été trop longue. Deux semaines, voire un mois à attendre avant de recevoir leurs commandes de Métropole, et d’autres qui n’ont pas eu cette chance. "Je l'attendais depuis le mois de mai", raconte cette dame. "Moi, ça fait trois mois que j'attends alors que j'ai payé un petit plus pour que ça arrive plus vite", explique cette autre cliente."J'avais commencé à demander à me faire rembourser et c'est arrivé. J'arrête de commander par internet, parce que le délai est trop long." 

OPT colis
©OPT

Un bateau et un avion

Avant-Covid, un avion arrivait par jour, ce qui facilitait les acheminements de colis. Mais depuis la crise sanitaire et la fermeture des frontières, les vols sont limités à deux par semaine. 

Alors ces 20 tonnes de marchandises sont une aubaine pour l’OPT. "Dès lors que la Métropole n'arrive pas à envoyer par avion, elle est obligée de passer par la voie maritime", explique Dominique Apicella, directrice du courrier et du colis par interim à l’Office des postes et télécommunications. "Là, on a eu en même temps un bateau qui est arrivé, très chargé, et on a profité de l'avion qui était en maintenance à Paris qui a pu emporter du fret." 

Les précisions de Dominique Apicella, directrice du courrier et du colis par intérim à l'OPT :

Dominique Apicella

 

L’OPT assure qu'aucun colis n’est en souffrance. Onze tonnes de fret ont déjà été distribuées la semaine dernière. Le reste est en cours d'acheminement. 

Le reportage de Medriko Peteisi :

20 tonnes de colis prêt à être distribuées