Ça gaze pour la méthanisation

agriculture
reportage biogaz
©Cédric Michaut
Produire son propre gaz domestique, une pratique qui commence tout juste à s'installer en NC. Exemple à Païta, où des agriculteurs ont investi dans la méthanisation des déchets végétaux pour produire de l'énergie et accessoirement d’enrichir les sols.
 
A Tontouta, sur l’exploitation agricole de l’association RAGPP (rassemblement des actionnaires de grands et petits projets), le biogaz est partout, même dans les brûleurs de la gazinière où chauffe le café.
 

Egalement un fertilisant naturel

L’association a investi dans la micro-méthanisation, via un digesteur : un appareil qui permet, avec deux kilos de restes de repas de fournir du gaz pendant deux heures. De quoi faire de substantielles économies, mais également d’enrichir les sols, puisque le biodigesteur produit également de l’engrais liquide, riche en azote, qui peut être utilisé comme fertilisant naturel.

Le reportage de Lorelei Aubry et Cédric Michaut :
©Loreleï Aubry et Cédric Michaut



 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live