Un Calédonien bientôt évacué de Wuhan

santé
Charles Germain Wuhan
Charles Germain, artificier de renom sur le territoire fait partie des centaines de français bloqués au cœur de la ville chinoise, épicentre de l’épidémie de coronavirus. Il devrait être évacué sous peu.

« À l’heure où je vous écris, tout ce que nous savons c’est que nous allons très certainement partir sous 24 à 48 heures et que nous serons placés en quarantaine durant quatorze jours à notre arrivée sur le sol français »,

révèle l’artificier et vendeur de jouet calédonien, qui a souhaité de lui-même écrire aux médias, afin d’expliquer la réalité de la situation sur place. C'est devant la station de métro ZhongJiacun, depuis la ville de Wuhan qu'il a souhaité témoigner. Masque, gants, lunettes de soleil... c'est couvert de la tête aux pieds et tout de noir vêtu que l'artilleur local est de sortie dans la ville épicentre de l'épidémie. Une promenade de courte durée, afin de faire le plein de provisions. 
 

Quarantaine

« Si aujourd’hui je fais cette vidéo, c’est pour témoigner afin que vous sachiez ce qu’il se passe ici. La situation est difficile, on ne sait pas comment partir »,

poursuit le Calédonien en visite chez sa belle famille, originaire de Wuhan. 

« La plupart des magasins sont fermés. Comme tout le monde reste chez soi et tout le monde a peur, au final, on pense être relativement en sécurité, il n'y a personne dans les rues. Il n'y a plus de transports en commun ni public, tout le monde ne sort que pour aller au supermarché ».


L'occasion de le marteler : une vigilance accrue concernant l'hygiène et les contacts entre personnes doit être de mise.

« Ce qu'on veut vous dire, c'est qu'il faut commencer à être prudent et surtout, faire très attention à l'hygiène. Acheter ce qu'il faut pour se laver les mains et se les désinfecter. Nous ce que l'on fait, c'est que l'on achète des lingettes désinfectantes antibactériennes et du détérgent antibactérien pour la lessive »,

révèle le Calédonien couvert de la tête aux pieds.

« Pour les français qui le souhaitent, le retour c'est bientôt. On sera mis en quarantaine une fois sur place. Rester ici, on estime que ce n'est pas si dangereux dans les conditions dans lesquelles on est, avec personne dans les rues. On devrait pouvoir partir de l'aéroport de Wuhan, vide de tous vols commerciaux et qui forcément, est l'aéroport le plus sûr de Chine »,

assure le Calédonien, qui a également tenu à rappeler l'importance de protéger les personnes âgées, mais aussi les enfants et les personnes malades.

  

Un cinquième cas en France


Il a été détecté mercredi, il s’agit de la fille d’un touriste chinois, lui-même dans un état grave. Alors qu’un premier avion s’est envolé mercredi soir vers Wuhan, pour rapatrier 200 Français. Ce premier vol, réservé à des « personnes ne présentant pas de symptômes », sera suivi d’un autre « jeudi ou vendredi » a assuré Agnès Buzyn, ministre de la santé. Il accueillera d’autres Français et ressortissants de pays européens. « Si sur place, des personnes ont des symptômes ou sont malades, elles seront rapatriées par vols sanitaires spécifiques », a annoncé la ministre au cours d’un point presse.

Pour rappel l’épidémie a pour l’heure fait 170 morts en Chine selon le dernier bilan officiel et 7 700 personnes ont été contaminées.

Le reportage de Laura Schintu et Claude Lindor :
©nouvellecaledonie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live