publicité

Calédoniens ailleurs : Daphné Maresca, la « voix » de la réussite

Nombre de nos compatriotes font le choix de quitter la Nouvelle-Calédonie. Etudes, recherche d'emploi, envie d'ailleurs, les raisons sont multiples. Mais qui sont ces Calédoniens qui tentent l'aventure ailleurs ? Cette semaine, Daphné Maresca, chanteuse.

Calédoniens ailleurs : Daphné Maresca, la « voix » de la réussite © DR
© DR Calédoniens ailleurs : Daphné Maresca, la « voix » de la réussite
  • Par Ambre Lefeivre
  • Publié le , mis à jour le
Le tempo adéquat. Après une expérience professionnelle mitigée, Daphné décide de faire de sa passion – la chanson – son métier. Dans la musique depuis toujours, la Calédonienne de 24 ans s’est lancée à fond dans cette nouvelle aventure qu’elle compose depuis Gold Coast. Une partition qui se joue de mieux en mieux…

Toute petite, Daphné découvre la musique. La fillette de cinq ans suit des cours de piano, de solfège et de chant avec Jean-Pierre Paillard. Et la Calédonienne se révèle douée. A 10 ans, elle monte pour la première fois seule sur scène interpréter « I will always love you » de Whitney Houston. « Cette représentation a été un tournant pour mes parents et moi. J’ai pris conscience que je voulais devenir chanteuse et eux aussi s’en sont rendus compte ».  A 13 ans, elle passe une audition avec un directeur artistique à Paris pour évaluer ses chances. Dès lors, la musique va prendre une place encore plus prépondérante dans sa vie. Daphné enchaîne les cours dans les écoles,  les concerts, les spectacles,… Au lycée, elle rejoint le groupe « Hollow Head » d’inspiration punk- rock.  Une expérience enrichissante pour l’adolescente. « C’était une façon différente de faire de la musique. Je suis devenue encore plus perfectionniste ».  La formation cartonne au point de remporter en 2009 un concours local. Si le groupe profite de cette victoire pour multiplier les concerts, des divergences d’opinion l’amènent à se séparer quelques mois plus tard.
Pop, rock, électro et même cabaret, Daphné chante tous les styles © DR
© DR Pop, rock, électro et même cabaret, Daphné chante tous les styles

Daphné continue sur sa lancée et monte avec des amis un second groupe baptisé « Emergency ». La chanteuse va plus loin et compose ses premières musiques avec son guitariste Kevin. Bientôt les études obligent la petite bande à se séparer. La jeune fille met de côté son envie de devenir chanteuse pour se consacrer à ses études. Un bac L en poche, Daphné enchaîne les expériences professionnelles en Nouvelle-Calédonie avant de partir en Australie. A Gold Coast, la Calédonienne obtient un bachelor of journalism option musique et écriture créative. « L’idée de devenir critique musicale me trottait dans la tête ».  Diplômée en 2014, elle obtient ensuite un master of creative advertising. « Les cours de journalisme ne m’avaient que moyennement plu, je voulais faire quelque chose de plus créatif ». Après un stage à l’Alliance française de Brisbane, la jeune fille se met sur le marché du travail. Des problèmes de visa mettent un frein à ses recherches. Après deux expériences plus concluantes au service marketing d’entreprises australiennes, Daphné décide de se recentrer sur sa passion. « Nous étions en avril 2017,  mon petit ami m’a dit ‘c’est le moment où jamais’ et c’est ce que j’ai fait ».
Installée à Gold Coast, Daphné se produit en Australie mais aussi sur le Caillou © DR
© DR Installée à Gold Coast, Daphné se produit en Australie mais aussi sur le Caillou

Et Daphné ne regrette pas son choix.  Pendant ces années d’études, l’artiste a continué la chanson en amateur, se produisant dans des festivals de musique électro-dance, dans des restaurants et des bars. Désormais professionnelle, elle possède un solide réseau pour multiplier les collaborations.  Au sein de plusieurs formations, Daphné se produit sur différents types de scène (évènements privés, festivals, bars et même un show de cabaret parisien), compose ses propres chansons, jongle entre les styles musicaux. « Ce sont des expériences différentes. Ca me fait sortir de ma zone de confort et ça me permet d’améliorer mon jeu de scène ». Ses problèmes de visa derrière elle, Daphné M (son nom de scène) poursuit sa carrière en gardant les pieds sur terre. « J’ai une certaine fierté à faire ça, c’est un rêve de gamine, je me rapproche de mon but ».  Prochaine étape ? « Participer à The Voice Australia. Ils m’avaient contacté mais n’ayant ni la nationalité ni la résidence, j’ai dû remettre cette expérience à plus tard ».

Petit medley des différentes prestations de Daphné
Petit medley des différentes prestations de Daphné

Retrouvez toute l'actualité de la chanteuse sur sa page Facebook 

par ambre@lefeivre.info 

Sur le même thème

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play