Calédoniens ailleurs: Franck et Célestin, l’armée, une histoire de famille

diaspora
Calédoniens ailleurs : Franck et Célestin, l’armée, une histoire de famille
Calédoniens ailleurs : Franck et Célestin, l’armée, une histoire de famille ©DR
Nombre de nos compatriotes font le choix de quitter la Nouvelle-Calédonie. Etudes, recherche d’emploi, histoire d’amour, envie d’ailleurs, les raisons sont multiples. Mais qui sont ces Calédoniens qui tentent l’aventure ailleurs? Cette semaine, Franck et Célestin, militaires.
Par mesure de sécurité, certaines informations sur Franck, Célestin et leur famille sont passées sous silence.
 
Franck (26 ans) et Célestin (22 ans) sont respectivement caporal au sein du 17ème régiment du génie parachutiste de Montauban et 1ère classe au 21ème régiment d’infanterie de marine (21e RIMA) de Fréjus.
 
En s’engageant dans l’armée, les garçons, originaire de Hienghène, ont suivi plus qu’une envie, ils perpétuent une histoire familiale  dont les premiers chapitres furent écrits par leur grand-père et leurs oncles. Alors que leur aïeul fut gendarme, leurs oncles servirent la marine française ou encore les bataillons Commandement Service. Franck et Célestin ont pris exemple sur leur oncle Jean-Marc, qui fit ses classes au RIMAP NC, le régiment héritier du bataillon du Pacifique, avant de partir en mission à travers le monde. Le Calédonien multiplia les opérations extérieures comme au Tchad en 1991, à Sarajevo en 1996 ou encore au Kosovo en 2001. 
Franck est engagé au sein du 17ème régiment du génie parachutiste de Montauban
Franck est engagé au sein du 17ème régiment du génie parachutiste de Montauban, il a notamment effectué une mission en Guyane ©DR
Ce choix de carrière a inspiré la génération suivante. « J’ai voulu faire l’armée car mon oncle y était et mon père m’a incité à prendre exemple sur lui », déclare Franck, l’ainé. « Notre oncle fait figure de mentor pour nous », ajoute Célestin. Si le parcours de leur oncle les a inspiré, tous deux ont été également séduits par « l’adrénaline, la rigueur, l’esprit de cohésion et le dépassement de soi » qu’offre l’armée. C’est ainsi que près de trente ans plus tard, les frères sont venus grossir les rangs de l’armée française.   
Célestin est dans le même régiment que son oncle
Célestin est dans le même régiment que son oncle. Ils se retrouvent souvent en famille notamment avec la fille de Jean-Marc, Mathilde ©DR
Une décision saluée par toute la famille. « Même si pour notre mère, cela fut difficile de voir partir ses deux garçons » souligne le 1ère classe Célestin. Les garçons ont d’abord fait le Régiment du Service militaire adapté de Nouvelle-Calédonie (RSMA- NC) à Koné, à quelques années d’intervalles. Franck, le premier à partir en métropole en 2011, décide de devenir parachutiste. « Je voulais dépasser mes limites, mes peurs. Devenir parachutiste, c’est au sens propre comme au sens figuré faire un saut dans l’inconnu », explique-t-il. En novembre 2015, c’est au tour de Célestin de venir dans le Sud de la France. Si le Kanak confie qu’il a « suivi le même chemin que son frère », il a toutefois fait le choix d’intégrer le 21e RIMA. «Beaucoup d’ultramarins s’y trouvent et j’aime le fait que nous soyons spécialisés dans les combats terrestres et les débarquements maritimes. » Surtout, le Calédonien a pu retrouver son oncle qui fait parti du même régiment.
Franck est marié avec Marie-Noëlle ancienne militaire.
Franck est marié avec Marie-Noëlle ancienne militaire. Ils sont les parents de la petite Chloé, 2 ans. ©DR
Soudés, Jean-Marc, Franck et Célestin peuvent compter les uns sur les autres. « On se remonte le moral entre nous, on se réconforte, notre oncle nous conseille et nous épaule », indique Franck qui envisage même de déménager à Fréjus pour être au plus près de son oncle et de son frère et qui est marié avec Marie-Noëlle, une ancienne militaire originaire d’Ouvéa ! Engagés dans l’Opération Sentinelle, les deux jeunes recrues espèrent avoir une carrière aussi riche que celle de leur oncle. « Et pourquoi pas, ne pas terminer ma carrière au RSMA- NC et transmettre à mon tour aux jeunes du pays ? », s’interroge Célestin.
  
Avoir un frère et un oncle dans l’armée, c’est un réconfort que partagent Franck et Célestin qui se sont exprimés sur le sujet à quelques jours d’intervalle :
Calédoniens ailleurs : Franck et Célestin, l’armée, une histoire de famille
par ambre@lefeivre.info